Le journal intime de Georgia Nicolson, tome 1 – Mon nez, mon chat, l’amour et moi

Titre du roman : Le journal intime de Georgia Nicolson, tome 1 – Mon nez, mon chat, l’amour et moi

Écrit par : Louise Rennison

Traduit par : Catherine Gibert

Nombre de pages : 190

Mon édition : Gallimard (Scripto)

Genre : Jeunesse

4ème de couverture :

Georgia Nicolson a 14 ans et trouve que sa vie est un enfer! Son chat se prend pour un rottweiler, son père voudrait aller vivre en Nouvelle-Zélande, sa mère porte des jupes trop courtes pour son âge, sa meilleure amie ne perd pas une occasion de lui casser le moral et le garçon le plus canon du quartier sort avec une cruche aux oreilles décollées au lieu de comprendre que Georgia est la femme de sa vie. Enfin, s'il n'y avait que ça, elle pourrait survivre, mais il y a cette chose gigantesque au milieu de son visage, son nez !

Ce que j’en pense :

Sous forme de journal intime, Georgia nous confie toute sa vie : ses joies, ses craintes, ses problèmes, ses interrogations. Dès qu’il lui arrive quelque chose, elle le consigne et déblatère dessus pendant des pages. C’est le problème avec les gens qui pensent que leur vie est hautement intéressante, alors qu’elle est simple et banale. En gros, vous l’aurez compris, je n’ai pas tellement aimé…

Sur le papier, ce petit roman a tout pour plaire. Il promet légèreté et divertissement. Pourtant, je n’y ai trouvé que niaiserie et lourdeur. L’héroïne (peut-on vraiment lui accorder ce titre ?!) est agaçante au possible et tête à claques.

Au fond, il n’y a pas vraiment d’histoire… le seul véritable fil rouge, ce sont ses histoires de cœur, dignes d’un épisode d’Hélène et les garçons. Si ce n’est pas passionnant, plusieurs scènes prêtent à sourire. Par contre deux choses m’ont beaucoup dérangée.

Tout d’abord, elle s’interroge et s’inquiète sur son orientation sexuelle – jusque là rien d’anormal… Sauf que dans sa tendance à tout dramatiser elle fait passer l’homosexualité pour une maladie grave et n’en démord pas. C’est une sorte de running gag qui revient toutes les 5 pages… Du coup, ce qui aurait pu passer pour une petite maladresse devient lourd et gênant.

Deuxième problème, et pas des moindres, le traitement du consentement. Certaines scènes m’ont donné envie d’hurler devant mon livre ! Georgia se fait tripoter par un garçon. Sauf qu’elle n’est absolument pas d’accord, qu’elle est gênée par la situation (c’est écrit, je n’extrapole pas !) mais elle en rigole et présente ça comme un passage obligé dans une relation de couple. Superbe lavage de cerveau pour tous les jeunes lecteurs qui auront eu le malheur d’ouvrir ce livre !

En conclusion, une lecture que je n’ai pas appréciée. C’est creux, présente peu d’intérêt et en plus cela envoie des messages totalement erronés et toxiques… Fuyez avant qu’il ne soit trop tard !

Appréciation globale : 
Je le déconseille vivement !!

Chatplumer ramène ses moustaches...
... et vous donne son avis en quelques mots :

Livre lu très rapidement pour ma part, en moins d'1 journée, il ne m'a pas paru long du coup et j'ai bien aimé essayer de distinguer les différences entre les petites manies des ados anglaises et celles que j'ai pu avoir moi-même au collège/lycée ! Ce n'est pas la littérature du siècle mais j'ai réussi à passer un bon moment avec Georgia même si clairement, l'identification ne se fait pas.
Je lui mets 3 étoiles ! :)

& Enjoy

Commentaires

  1. Un livre qui rentrera pas dans ma WL !
    Mais qui a fait cette couverture ??? on dirait du Claire Brétécher raté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune idée, mais c'est vrai qu'elle est hideuse ! Mais depuis elle a été changée... =D
      Et non, je ne te le conseille évidemment pas :P

      Supprimer
  2. Ah oui ! Gros problème concernant le consentement...
    C'est une saga qui plaît pas mal, je crois. Mais, probablement plus ce que j'ai envie de lire maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'étais très étonnée du coup... mais, personnellement, vraiment ça m'a bloquée !

      Supprimer
  3. Je l'ai lu il y a hypeeer longtemps et j'en ai qu'un souvenir : ne pas avoir aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah merci, ça me rassure, parce que je n'en entends que du bien ! Du coup j'ai l'impression d'être un ovni...

      Supprimer
  4. Eh bien, j'avais jusque-là lu des avis très positifs sur ce livre, et je dois dire que le tien me fait reculer... Peut-être que les personnes, ayant lu ce livre étant ados, sont majoritairement nostalgiques...? Je ne sais pas.

    Toujours est-il que dans le même style, mais ne présentant pas les notions de consentement de manière problématique (tout comme l'homosexualité), je te recommande vivement la formidable série Le journal de Cléopâtre Wellington de Maureen Wingrove. Vraiment, elle vaut largement le détour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi je n'en ai lu que du bien de partout... Peut-être que je m'arrête à des détails (sic) mais ces deux points m'ont vraiment gâché le plaisir de lecture...

      Je vais regarder ça, car je ne connais pas du tout ! Merci pour le partage =D

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !