Le journal d’un amnésique

Titre du roman : Le journal d’un amnésique

Écrit par : Nathalie Somers

Nombre de pages : 192

Mon édition : Didier Jeunesse

Genre : Jeunesse

4ème de couverture :

Dans un journal, il compile chaque épisode de sa nouvelle vie, et fait le compte des questions qui le travaillent : Pourquoi ses parents ont-ils retiré les cadres de sa chambre ? A qui faire confiance au lycée, lui qui semble ne pas avoir d’amis ?
Entre l’éblouissante Morgane et Elias et sa bande calamiteuse, Romain est perdu…
Heureusement, une certaine Adeline pourrait bien l’aider à faire la lumière sur sa vie, d’une manière inattendue…
Dans ce roman rédigé comme un journal intime et totalement immersif, le lecteur suit avec intérêt l’amnésie du héros, jour après jour. Un héros attachant et humain, comme sait en créer Nathalie Somers. Relations parentales difficiles, exclusion, harcèlement, nouvelles technologies côtoient amitié, musique, chant, et découverte de soi dans ce roman détonnant.

Ce que j’en pense :

Comment retrouver une place – si ce n’est sa place – dans le cocon familial, au lycée voire même dans la société quand on ne se souvient de rien ? C’est le calvaire que vit Romain. Il n’a aucun souvenir. Ses propres parents sont des étrangers pour lui. Certes, ils sont pétris de bonnes intentions, mais Romain les trouve surtout affreusement envahissants. Le lycée devient une jungle qu’il essaye tant bien que mal de décrypter. Toutes les personnes qu’il rencontre lui décrivent le Romain tel qu’il était. Mais il ne se reconnaît pas dans ces descriptions et n’a pas envie de se glisser dans le moule qu’on aimerait lui imposer.

Pour faire face, essayer de comprendre ce qui lui arrive et peut-être réussir à recoller les morceaux du puzzle qu’est devenue sa vie, l'adolescent tient un journal intime. Qu’il partage avec le lecteur. Et petit à petit la vérité se révèle, aussi bien au lecteur qu’à Romain. Finalement, cette amnésie – handicapante au début – pourrait bien être le moyen pour le jeune garçon de reprendre en mains les rênes de sa vie : faire table rase du passé, choisir ce qu’il a envie d’être et ce qu’il veut faire.

Le journal d’un amnésique c’est avant tout le récit d’une quête identitaire : celle de Romain qui, au lieu de chercher à renouer avec celui qu’il était, va plutôt choisir de se réinventer, faisant fi des pressions et des attentes de son entourage. J’ai beaucoup aimé cet aspect là.

En conclusion, un roman court mais puissant. Il a un petit air de thriller pas déplaisant (on découvre peu à peu pourquoi il est amnésique) mais c’est la recherche identitaire qui présente le plus d’intérêt.

Appréciation globale : 
Intéressant

& Enjoy

Commentaires

  1. Il a l'air intéressant le sujet de ce roman ! merci pour la découverte.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !