Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/drames-chez-les-riches.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/un-manoir-en-cornouailles.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/le-couteau-sur-la-nuque.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/les-chevaliers-des-gringoles-tome-1-les.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/natt.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/alice-votre-service-tome-1-complot.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/paranoia-tome-2-miroir.html

mardi 3 juillet 2018

Le couteau sur la nuque

Titre du roman : Le couteau sur la nuque

Auteure : Agatha Christie

Traduit par : Pascale Guinard

Nombre de pages : 223

Mon édition : Le Livre de Poche

Genre : Policier

4ème de couverture : 

Lady Edgware ne supporte pas la contradiction. Et son mari lui donne bien du souci. D'abord, il a un caractère impossible. Ensuite, il refuse de divorcer. Très ennuyeux... Car lady Edgware a justement l'intention de se remarier. Que faire ? Mais charger Hercule Poirot de la débarrasser du gêneur, bien sûr ! N'est-il pas le grand spécialiste des affaires criminelles ? Lady Edgware aurait tendance à confondre tueur à gages et détective que Poirot n'en serait pas autrement surpris. Mais peu importe, après tout. Puisque le mari a fini par se résigner. Il vient d'avoir la bonne idée de mourir. Assassiné. Contrariant, lord Edgware ? Les femmes sont ingrates...

Ce que j’en pense :

Hercule Poirot est approché par Lady Edgware, une actrice très en vogue, qui lui fait une demande des plus insolites : la débarrasser de son mari devenu bien encombrant. S’il ne fait pas dans l’assassinat, le détective belge accepte néanmoins de servir de médiateur entre les deux époux. Rôle qu’il remplit à merveille… jusqu’à ce que le mari meurt, un couteau planté dans la nuque. Tout accuse la veuve – pas du tout éplorée – mais elle a un excellent alibi : elle assistait à une soirée mondaine. Des dizaines de personnes en sont témoins. Une question se pose alors, si ce n’est pas elle la coupable, qui tire bénéfice de cette mort ?!

Cette fois-ci, l’intrigue nous offre une jolie mystification. L’intrigue est tordue à souhait, si bien qu’on se fait des nœuds au cerveau en essayant d’y voir plus clair et de démêler le vrai du faux.

Petite nouveauté dans ce tome : l’introduction de Japp. L’inspecteur de Scotland Yard ajoute une petite touche d’humour – à ses dépens – grâce à ses multiples retournements de veste et sa mauvaise foi manifeste. J’ai par ailleurs beaucoup aimé la confrontation entre Poirot – calme et ordonné – et le duo Japp-Hastings – où l’agitation entraîne l’inefficacité.

En conclusion, une belle enquête. Encore une fois, Poirot est à la hauteur de sa réputation et ne se laisse pas distraire. Sa minutie lui permet de repérer des détails infimes, mais dont l’importance est primordiale !

Appréciation globale : 
Ingénieux et machiavélique
Se le procurer :

& Enjoy

2 commentaires:

  1. C'est un des (encore trop) nombreux romans de l'auteure que je n'ai pas encore lu, mais un jour je le ferai ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de quoi faire aussi avant d'avoir tout lu :P

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !