Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.com/2018/10/piege-nuptial.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/09/abc-contre-poirot.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/09/le-cycle-de-syffe-tome-1-lenfant-de.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/09/je-laimais.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/09/premier-derapage.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/09/la-tete-sous-leau.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/09/faux-frere-vrai-secret.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/09/les-freres-tenebreux-tome-0-la.html

samedi 19 mai 2018

Le train bleu

Titre du roman : Le train bleu

Auteur : Agatha Christie

Traduit par : Etienne Lethel

Nombre de pages : 220

Mon édition : Le Livre de Poche

Genre : Policier

4ème de couverture : 

Dans ce train où ne se côtoient que des gens aux comptes en banque bien fournis, et qui fuient les brumes anglaises pour le soleil de la Côte d'Azur, la fille d'un homme d'affaires américain est assassinée. Enquête difficile, tant par le milieu dans lequel elle se déroule que par la vitesse imposée à ladite enquête par l'horaire auquel le « Train bleu » doit se soumettre.
En bref, le criminel aurait toutes les chances d'échapper à la justice si - pour son malheur - Hercule Poirot n'avait pas été là...

Ce que j’en pense :

Ruth, fille gâtée d’un millionnaire américain, s’en allait profiter des plaisirs de la Riviera française… mais elle ne verra jamais le soleil azuréen, étant sauvagement assassinée à bord du train. Par ailleurs, ses bijoux ont été volés. Serait-ce le mobile du meurtre… ou une fausse piste pour éloigner les enquêteurs de la vérité ? Les suspects ne manquent pas : un détrousseur de voyageurs qui passait par là, le mari de Ruth, son amant…

Difficile de démêler le vrai du faux. Heureusement, par le plus grand des hasards, Poirot avait lui aussi embarqué à bord du train bleu… et pas question pour lui de laisser un assassin s’en tirer à si bon compte. Il va mettre ses connaissances et ses petites cellules grises au service de cette affaire et ainsi aider de vieilles connaissances de la police française.

J’ai tout particulièrement apprécié cette lecture, car l’enquête a lieu en France et pas n’importe où : par chez moi, sur la Côte d’Azur. C’est tout à fait secondaire, mais c’est amusant de voir Poirot prendre le thé au Negresco ou être à Antibes…

Agatha Christie offre au lecteur de nombreuses péripéties intéressantes et une intrigue bien menée… mais certains retournements de situations ou certaines révélations m’ont semblé sortir de nulle-part. Et ça c’est vraiment dommage car du coup l’enquête perd un peu de son charme et de son ingéniosité.

En conclusion, une affaire encore une fois rondement menée par Poirot. Son talent n’est plus à prouver, même si cette fois-ci je n’ai pas été éblouie par les petites cellules grises du détective belge !

Appréciation globale : 
Bien, même si l’auteur a cédé à la facilité…
Incipit :

Il était presque minuit lorsqu’un homme traversa la place de la Concorde. Malgré son superbe manteau de fourrure, il paraissait chétif et misérable.
Se le procurer :

& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !