Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/promenons-nous-dans-les-expressions.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/une-pluie-detincelles.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/ceci-nest-pas-un-livre-de-sexe.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/encore-des-fables-de-la-fontaine-pour.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/le-secret-de-la-dame-en-rouge.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/des-histoires-de-chevaliers-pour.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/05/petits-portraits-de-tres-grandes.html

mercredi 23 mai 2018

Le hibou n’est pas manchot

Titre du roman : Le hibou n’est pas manchot

Auteur : Emmanuel Trédez

Illustrateur : Baptiste Amsallem

Nombre de pages : 149

Mon édition : Nathan

Genre : Jeunesse

4ème de couverture : 

Criminels, prenez garde : les derniers à avoir pris Archie Duc pour une buse se sont retrouvés en prison !

Archie Duc est un oiseau rare. Ce policier colérique a un œil d'aigle pour repérer les détails capables de couper les ailes aux pires criminels. Qu'il enquête sur le dernier tour de chant de l'alouette, les diamants du dindon, le triple meurtre de son cousin le Grand-Duc ou qu'il assure la surveillance des Œufs Olympiques, qu'on se le dise : le hibou est loin d'être un pigeon !

Ce que j’en pense :

Archie Duc n’est pas un inspecteur lambda : c’est le meilleur. Il ne laisse rien passer et ne compte pas sur le hasard – contrairement à Oscar le Cachalot – pour résoudre ses affaires. Les quatre enquêtes présentes dans ce recueil sont assez simples… sauf celle, que j’ai préféré, où Archie Duc enquête sur la mort de son cousin tué… de trois manières différentes ! Un brin plus complexe et surtout un joli clin d’œil à Cluedo.

Comme les précédents ouvrages de la série, Emmanuel Trédez offre ici au lecteur un roman jeunesse sans prise de tête, léger et rigolo, sans que l’humour ne devienne trop lourd. Le personnage principal est marrant à suivre, c’est un vieux hibou qui ne se laisse pas voler dans les plumes et qui en profite pour former le poussin stagiaire, Léo Lecoq, à la réalité du terrain.

En conclusion, une lecture à mettre entre les mains des jeunes lecteurs s’ils sont adeptes de la série. Les multiples clins d’œil ne pourront que les faire sourire !

Appréciation globale : 
De quoi passer un agréable moment
Incipit :

Ce matin-là, au commissariat principal d’Ornithopolis, la commissaire Selma Holgersson accueillait, pour son stage de fin d’études à l’école de la police, Léo Lecoq.
Se le procurer :

& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !