Wilder Girls

Titre du roman : Wilder Girls

Écrit par : Rory Power

Traduit par : Frédérique Le Boucher

Illustré par :
Akyut Aydogdu

Nombre de pages : 439

Mon édition : Robert Laffont (Collection R)

Genre : Young-Adult, Science-Fiction

4ème de couverture :

Une île sauvage, trois amies inséparables, une descente aux enfers.

Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.

D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent désormais ses monstrueux stigmates dans leur chair.

Coupées du reste du monde, cernées par les bêtes mutantes qui rôdent dans les bois alentour et livrées à elles-mêmes, celles qui restent n’osent plus sortir de l’enceinte de l’école. Jour après jour, elles attendent le vaccin que le gouvernement leur a promis.

Hetty et ses deux meilleures amies, Byatt et Reese, se serrent les coudes malgré les privations, bien déterminées à lutter ensemble jusqu’au bout…

Ce que j’en pense :

L’île de Raxter, qui abrite un pensionnat, est en quarantaine depuis plus d’un an. 18 mois pour être exact. Soit depuis que la Tox – comme elles l’ont surnommée – est apparue. Cette étrange maladie, sortie de nulle part, est aussi imprévisible que meurtrière. Elle ne laisse aucun répit aux jeunes filles.

Une grande majorité des pensionnaires et de leurs professeurs ont d’ailleurs péri au cours des premiers mois. Les quelques survivantes portent les stigmates de leurs victoires sur la maladie. Mais la bataille est loin d’être terminée. Infectées, elles savent que les rechutes sont fréquentes et de plus en plus violentes. En attendant l'inévitable, elles se serrent les coudes et vivent au jour le jour. Elles attendent pleines d’espoir le vaccin promis par le gouvernement, mais plus le temps passe, plus elles voient les morts s’accumuler et les chances de trouver un remède s’amenuir.

C’est dans ce contexte anxiogène qu’évoluent nos trois héroïnes ; Hetty, Byatt et Reese. Chaque jour est plus dur que le précédent, mais elles s’épaulent et affrontent chaque épreuve ensemble. Cependant, quelque chose de louche semble se préparer. Elles décident d’en avoir le cœur net et d’enquêter. Elles commencent alors à fouiner et à poser des questions… sans se soucier de se mettre en danger.

J’aimerais pouvoir dire que c’est la lecture parfaite en cette période de pandémie mondiale*… Mais cela dépend clairement de la sensibilité de chacun. En effet, l’ambiance de cette lecture devient assez vite angoissante, tant le réalisme est grand et fait écho à ce que nous vivons actuellement. Difficile de ne pas y voir un de nos futurs possibles, pour ne pas dire probables. De quoi chopper quelques sueurs froides...

Ainsi, la tension est constante. On s’inquiète pour Hetty et ses amies. L’intrigue est menée tambours battants : pas le temps de s’ennuyer. Le seul bémol de ce roman, c’est sa fin.. Cette dernière n’est pas satisfaisante, dans le sens où elle laisse le lecteur dans le flou, avec plein de questions qui resteront sans réponses. Cela donne l’impression d’être arraché à l’histoire et aux protagonistes avant le dénouement.

En conclusion, une lecture prenante mais qui laisse un goût d’inachevé en bouche, ce qui est vraiment dommage. Je déteste les fins ouvertes comme ça... Tout le reste – le récit, l’idée, les personnages – assure le spectacle !

Appréciation globale : 
Une lecture qui interpelle


* N.B. : Livre lu et chroniqué pendant la crise sanitaire liée au Coronavirus (Covid-19)

Commentaires

  1. Ah mince, je n'aime pas non plus les fins ouvertes... ça a le don de gâcher mon enthousiasme sur la lecture d'un livre . Dommage car le sujet m'aurait bien plu.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est très frustrant, surtout quand le reste du roman est bien !
      Bonne journée :)

      Supprimer
  2. C'est un livre qui m'intrigue beaucoup et, en lisant ton avis, j'ai vraiment bien envie de le découvrir, mais c'est vrai que ce type de lecture ne peut pas convenir à tout le monde dans des périodes comme celle que nous vivons actuellement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras ta lecture alors ! :D

      Supprimer
  3. Le manque d'explication m'a trop gêné pour apprécier cette lecture. Par contre, j'adore la couverture 😋

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends. Difficile d'en faire abstraction !
      Et oui, la couverture est superbe, c'est ce qui m'a attirée =D

      Supprimer
  4. C'est un livre qui me fait de l'oeil (notamment grâce à sa couverture que je trouve magnifique) et qui m'intrigue beaucoup ! Je l'ajoute à ma liste de romans à découvrir ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la couverture est vraiment très belle.... et un peu glaçante de près ! J'espère que tu apprécieras cette lecture !

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !