Le Noël d’Hercule Poirot

Titre du roman : Le Noël d’Hercule Poirot

Écrit par : Agatha Christie

Traduit par : Françoise Bouillot

Nombre de pages : 222

Mon édition : Le Livre de Poche

Genre : Policier

4ème de couverture :

Pour la première fois depuis vingt ans, le vieux Siméon Lee a décidé de réunir tous ses enfants pour les fêtes de fin d'année.
Le 24 décembre, on le trouve sauvagement assassiné dans sa chambre. Tout le monde, évidemment, détestait ce vieillard cynique : Alfred et sa femme pour la tyrannie qu'il exerçait sur leur couple, Harry pour les humiliations dont il a abreuvé sa mère, George pour la rente - trop parcimonieuse à son goût - qu'il lui sert, Harry, le fils prodigue, pour le mépris dans lequel il le tient. Et puis il y a ce mystérieux M. Farr qui vient d'Afrique du Sud. Et la jeune Pilar, la petite-fille espagnole, n'a-t-elle pas déclaré froidement que, si elle avait un ennemi, elle n'hésiterait pas à lui trancher la gorge ? Vraiment le vieux Siméon n'aurait pas dû faire part devant tout le monde de son intention de modifier son testament, il n'aurait pas dû faire cette scène détestable à ses enfants réunis, il n'aurait peut-être pas dû faire devant Pilar étalage de ses diamants...


Ce que j’en pense :

Siméon Lee, vieil hurluberlu riche comme crésus, s’ennuie. À l’approche des fêtes de Noël, il met sur pied un plan pour réunir tous les membres de sa famille et même quelques pièces rapportées. Mais il ne fait pas ça par bonté de cœur : les retrouvailles promettent d’être explosives. D’autant plus que Siméon Lee compte bien rajouter de l’huile sur le feu, exploiter les faiblesses de ses invités et créer des embrouilles, histoire de s’occuper un peu et de se divertir.

Mais un imprévu se glisse dans les plans de ce manipulateur : l’un des invités n’entend pas se laisser faire de la sorte et tue le vieil homme ! Agatha Christie nous livre ici un huis clos comme on les aime avec un meurtre impossible (en apparence) à expliquer et une ribambelle de suspects ayant tous au moins une bonne raison de vouloir la mort de la victime.

En conclusion, comme toujours, l’autrice tient ses promesses et nous offre une bonne enquête pleine de rebondissements. Étonnamment, vu le caractère de la victime, j’en venais à espérer que son meurtrier échappe à la justice…

Appréciation globale : 
À lire pendant les fêtes de fin d’année pour mettre de l’ambiance…
& Enjoy

Commentaires

  1. Je ne pense pas avoir déjà été déçue par un Hercule Poirot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah moi une seule fois pour le moment, avec Les quatre, que je ne recommande pas du tout du coup... =D

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !