Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

https://antredeslivres.blogspot.com/2018/11/lassassin-royal-tome-1-lapprenti.html https://antredeslivres.blogspot.com/2018/10/le-bureau-des-curs-trouves-tome-1-lexie.html https://antredeslivres.blogspot.com/2018/10/les-noces-ecossaises.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/10/fox-et-ohare-tome-2-poursuite-au-bout.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/10/shahra-tome-1-les-masques-dazrkhila.html https://antredeslivres.blogspot.com/2018/10/cartes-sur-table.html https://antredeslivres.blogspot.com/2018/10/accusee-par-erreur.html https://antredeslivres.blogspot.com/2018/10/je-voudrais-que-quelquun-mattende.html

mercredi 18 avril 2018

D’un combat à l’autre

Titre du roman : D’un combat à l’autre

Auteur : Béatrice Nicodème

Illustrateur : Raphaël Gauthey

Nombre de pages : 154

Mon édition : Nathan

Genre : Historique, Jeunesse

4ème de couverture : 

Un regard sensible sur une famille de prix Nobel.

Août 1914 : Irène et Ève Curie sont en vacances tandis que leur mère Marie – déjà lauréate du prix Nobel avec son mari Pierre, mort huit ans plus tôt–, finit d'aménager son Institut du Radium. Mais lorsque la guerre est déclarée, Irène, l'aînée, rentre aider sa mère à équiper des voitures d'appareils à rayons X pour se rendre dans les hôpitaux du front. Ève, qui rentre en sixième, a plus de goût pour la littérature et les arts que pour les sciences. Que peut-elle faire de son côté pour aider les soldats ? Chacune à sa manière, les deux jeunes filles participeront à l'effort de guerre.

Ce que j’en pense :

Les filles du couple Curie, Irène et Ève, passent leur été en Bretagne en toute insouciance… jusqu’à ce que la guerre éclate. Tandis que l’aînée, Irène, aide sa mère à bord des petites Curies – des véhicules équipés de rayons X qui se rendent dans les hôpitaux du front afin d’y faciliter les opérations chirurgicales – la plus jeune, Ève, se morfond à Paris et se sent bien inutile. Jusqu’à ce qu’elle aussi – poussée par sa mère et sa sœur – trouve un autre moyen d’aider les combattants.

À travers ce roman, Béatrice Nicodème propose au lecteur une véritable plongée dans la vie de la famille Curie et sa mobilisation pendant la première guerre mondiale, chacune faisant avec ses moyens. Je pense tout particulièrement à Ève, qui ne se sent pas à sa place derrière sa table de collégienne et qui aimerait elle aussi se rendre au front pour participer à l’effort de guerre. Je l’ai trouvée attendrissante.

Ce roman, en plus d’être instructif, offre une belle histoire qui mêle habilement réalité et fiction… et pour les plus pointilleux, l’auteur fait le point en fin d’ouvrage sur ce qui relève de l’Histoire et ce qui est tout droit sorti de son imagination.

En conclusion, un petit roman qui ne paye pas de mine mais que j’ai beaucoup apprécié. C’est un bel hommage à Marie Curie.

Appréciation globale :
Prenant
Incipit :

- Si tu veux, Èvette, tu peux y aller à ma place, propose Irène Tu as vu mon nez ? Encore un après-midi en mer et il pourra servir de phare !
Se le procurer :

& Enjoy

3 commentaires:

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !