Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/agence-confettis-meme-pas-peur.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/si-belle-mais-si-morte.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-servante-ecarlate.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html

mercredi 28 mai 2014

La bête

Titre du roman : La bête

Auteur : Catherine Hermary-Vieille

Nombre de pages : 154

Mon édition : Albin Michel

Genre : Historique

4ème de couverture :

Le Gévaudan, au cœur de la Lozère, pays isolé aux interminables hivers et aux landes battues par les vents, est hanté par les loups, les superstitions et la peur du diable. Or le diable surgit en un monstre terrifiant. Une bête inconnue et sanguinaire qui attaque femmes et enfants et ignore les troupeaux. Une bête qui est partout et nulle part, qui tue puis se volatilise. Traquée par les dragons et les louvetiers de Louis XV, elle semble invulnérable.
Est-elle un homme devenu animal ou un animal à l'intelligence humaine ? A Versailles, la colère monte et le roi envoie Antoine de Beauterne, le grand louvetier du royaume. Mais la bête semble se jouer des chasseurs comme des battues. Obéirait-elle à un maître ou aux forces des ténèbres ?

 
Ce que j’en pense :

Catherine Hermary-Vieille nous livre encore un petit bijou. Cette fois-ci, l’auteur s’attaque à la légende de la Bête du Gévaudan. Une légende très célèbre mais qui reste également très mystérieuse… à ce jour on ne connait toujours pas la vérité et on ne peut qu’émettre des hypothèses. C’est l’une de ces théories que l’auteur nous expose dans cet ouvrage et explore avec brio.

Dans ce roman, on suit Antoine, un jeune homme qui n’a rien d’attachant. L’auteur le décrit tel qu’il est, son but n’étant pas de le rendre touchant, mais d’exposer la psychologie de son personnage afin qu’on puisse le comprendre. Il est clairement perturbé, violent, torturé, frustré… Il souhaite prendre sa revanche sur la vie et la Bête lui en donne la possibilité. Dans ce roman, on assiste donc à la naissance, à l’apogée mais également à la déchéance d’un tueur sanguinaire et sans pitié.

Ce livre est court, mais il est bigrement efficace. Le style concis de l’auteur est très appréciable : Catherine Hermary-Vieille choisit ses mots afin de nous livrer un ensemble percutant. Le tout est dynamique, a aucun moment je ne me suis ennuyée, et rien n’est superflu… Chaque épisode présenté sert à la compréhension de l’histoire, on ne se perd pas dans des détails inutiles.

En conclusion, un roman très intéressant et captivant. L’auteur nous expose avec beaucoup de talent une interprétation plausible de la légende de la Bête du Gévaudan. C’est un roman court, où la violence est très présente, mais qui est une vraie réussite.

Appréciation globale :
Très intéressant
Se le procurer :

& Enjoy

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout, ta chronique a réussi à m'intriguer :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie dans ce cas :D Il est vraiment intéressant :)

      Supprimer
  2. Malgré ta chronique je ne pense pas que je me tournerai vers ce roman :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, mais on ne peut pas tout lire et tout aimer ^^

      Supprimer
  3. J'hésite, parce que le mythe m'intéresse pas mal, mais le côté violence me rebute un peu. Donc, j'ai envie de te laisser déterminer pour moi haha (a)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etant une petite nature, mais ayant quand même réussi à le lire et à l'apprécier, je pense que tu peux te lancer xD En gardant à l'esprit que c'est pas des bisounours histoire de pas être choquée ^^

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !