Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/10/raymond-tome-3-ah-les-parents.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/10/icare-aux-ailes-dor.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/10/antonin-contre-le-docteur-morceau.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/10/maisie-hitchins-tome-1-laffaire-des.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/10/la-gueule-du-loup.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/10/le-chateau-des-etoiles-tome-1-1869-la.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/10/les-legendes-noires-anthologie-des.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/10/les-hommes-dansants.html

mardi 4 janvier 2011

La captive de l’hiver

029. [2010] la captive de l'hiver.jpgTitre du roman : La captive de l’hiver

Auteur : Serge Brussolo

Genre : Fantastique

Nombre de pages : 315

Note : http://img3.imageshack.us/img3/7612/note4k.jpg

4ème de couverture :

Les protégés de l'Abbaye de saint-Thélème, sur la côte normande, ne craignent plus guère les invasions, pillages, viols et autres barbaries des Vikings : ceux-ci, dit-on, se sont converti  au christianisme depuis une vingtaine d'années. Marion, la jeune "ymagière" qui sculpte dans la pierre des gisants, des saints et des vierges, s'y croit donc à l'abri. Et pourtant, un jour, une horde d'hommes du Nord débarque, l'enlève... et lui entrave les mains dans des moufles d'acier. Marion mettra du temps à comprendre que le clan du chef Rök voit en elle une magicienne capable de redonner vie à ses dieux ancestraux et qu'elle perdra la vie si elle ne donne pas satisfaction. Mais au pays des glaces, la jeune tailleuse de pierre va aussi se découvrir des ennemis. Surtout, elle va mettre à jour des secrets qu'il aurait mieux valu pour elle ne jamais connaître.

Ce que j’en pense :

L’histoire est parfaitement résumée par la quatrième de couverture, même si l’intrigue est tout de même un peu plus complexe ! Je trouve que le récit est coupé en deux. La première moitié est assez longue. Même si elle est intéressante, cette partie est monotone. Il se passe beaucoup de choses, mais cela reste un voyage vers les glaciers, qui n’est pas si prenant que cela.

La deuxième moitié est quant à elle beaucoup plus captivante ! Et pour cause : des révélations, des retournements de situations, des imprévus s’enchainent à un rythme soutenu. Je n’ai pas arrêté d’être étonnée, et je ne voulais plus lâcher le livre, désirant connaitre le fin mot de l’histoire !

Le personnage principal, Marion des Pierres est « gentille » mais sans plus et elle a des sursauts de lucidité bien opportuns. Pratique pour faire avancer l’histoire … Je n’ai donc pas eu d’attachement particulier à cette jeune fille, en revanche j’ai beaucoup aimé le jeune Viking blond dont elle se sent proche dès le début. La servante, elle, m’a vraiment tapé sur les nerfs, toujours à radoter et à insister …

Fait redondant, à chaque fois que je prenais les Vikings en sympathie au cours de ma lecture, me disant qu’ils ne sont pas si mauvais au fond,  l’auteur se fait un plaisir de nous rappeler leur barbarie. Cela casse un peu le lien d’affection qui se tisse laborieusement entre « eux » et moi, vous en conviendrez … Le peuple viking est très bien représenté, on est vraiment plongé dans leur culture, leurs croyances et superstitions, leur mode de vie … par contre si ce qui est décrit est vraiment la réalité, alors les stéréotypes n’en sont pas finalement. J’ai donc beaucoup aimé découvrir ce peuple, car je ne sais pas grand-chose à son sujet !

L’histoire de Marion permet également de montrer les points communs du statut de la femme à cette époque. Que ce soit en Europe ou chez les Vikings, elles n’ont pas de véritable importance. Si ce n’est que les femmes Vikings peuvent porter les armes et se battre. Cependant, lorsqu’une femme a un « pouvoir », en Europe elle est brûlée vive sur le bûché, tandis que les Vikings la montent  au rang de déesse (jusqu’à ce que l’imposture soit découverte, évidemment …). Une petite comparaison que j’ai trouvée intéressante.
J’ai toutefois été un peu déçue par la fin qui reste très ouverte, dans la perspective d’une suite … qui n’a pas vu le jour. C’est un peu dommage car on ne sait pas ce qu’est devenue Marion alors que le récit s’arrête à un moment qui ne s’y prête pas et qui laisse espérer une suite.

En conclusion, un livre que je recommande fortement, il est très agréable à lire et instructif sur un peuple souvent méconnu. L’histoire est très intéressante – surtout la deuxième partie – il est juste dommage que la fin ne soit pas vraiment à la hauteur.

Merci aux éditions du Livre de Poche et à Livraddict pour ce partenariat qui m'a permis de faire cette découverte !
L'acheter :
La Captive de l'hiver (Poche)
La Captive de l'hiver (Grand Format)
& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !