Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html

mardi 25 janvier 2011

Dans les ténèbres du Soleil ou l’énigme du portrait disparu

numérisation0002.jpgTitre du roman : Dans les ténèbres du Soleil ou l’énigme du portrait disparu

Auteur : Gisèle Guillo

Genre : Historique

Nombre de pages : 191

Note :http://img3.imageshack.us/img3/7612/note4k.jpg

4ème de couverture :

Début 1679 : Louis XIV est à l'apogée de sa puissance et de sa gloire. L'éclat de la Cour de France éblouit l'Europe entière. C'est pourtant cette année-là qu'éclate le tonnerre : en avril, débute la sinistre et célèbre Affaire des Poisons. Dans un climat de soupçons, d'arrestations, d'exécutions, un amour irrésistible flambe entre Jean Racine, auteur comblé, historiographe du roi, et Pascaline de Lignol, aristocrate belle et rebelle. Venus de tous les milieux, du Louvre aux chantiers de Versailles, des hôtels du Marais à la Cour des miracles, les personnages - historiques et imaginaires - se croisent, gens de cour et de lettres, gueux et prélats, ministres et tire-laine. L'intrigue se déploie avec son lot de violences, de haines, de passions, de complots, de mystères et d'amour...

Ce que j’en pense :

Je ne sais pas vraiment par où commencer ce billet … il y a tellement de choses à dire ! Le contexte choisi par l’auteur est vraiment très intéressant car très riche en événements. L’affaire des poisons est une période qui m’a toujours beaucoup fascinée. Ce livre permet de voir très clairement ce qui s’est passé. Ceux qui sont réellement coupables et qui ont donc empoisonné d’autres personnes ou tout du moins essayé, et ceux, victimes de complots qui sont pris au piège par leurs ennemis et accusés à tort. Et ce que j’ai également bien aimé dans ce roman, c’est que tous les aspects de cette affaire sont abordés. Il y a bien entendu les nobles, mais les hommes de l’Église – si bien vus à l’époque – ne sont pas les derniers à avoir de sombres desseins et le récit le montre !

Bien que le rythme soit lent au début, ce qui a un peu freiné ma lecture je dois l’avouer, cela s’améliore considérablement par la suite. Le rythme s’accélère tandis que l’intrigue se complique et gagne en intérêt. L’histoire est constituée de plusieurs intrigues en apparence parallèles et qui petit à petit se rejoignent sans que le lecteur ne puisse vraiment deviner à l’avance pourquoi et comment. Elle est donc vraiment travaillée, et j’ai beaucoup aimé le fait que le dénouement final, celui qui donne toutes les réponses tant attendues à nos questions, se passe à notre époque aux côtés d’une descendante d’un des personnages principaux.
Cette intrigue très recherchée à mon goût est servie par une multitude de personnages. Malgré leur nombre élevé on ne se perd pas, car ils sont bien distincts les uns des autres. Il faut tout de même être vigilant pour ne pas s’embrouiller car les intrigues sont nombreuses et parfois on ne sait pas clairement qui prend la parole dans les dialogues, cela peut se révéler déstabilisant ! Cependant les personnages sont vraiment bien choisis, très attachants chacun à leur manière.

C’est le premier récit que je lis prenant Jean Racine, le célèbre dramaturge, comme personnage principal ce que j’ai trouvé innovant et original. Suivre ce personnage ayant réellement existé change de ce que j’ai pu lire jusqu’alors. Sa dulcinée et amante, Pascaline est attachante, surtout parce que l’on voit le piège se refermer tout doucement autour d’elle alors qu’elle-même ne voit rien arriver.  L’auteur a réussi à la rendre si réelle à mes yeux que j’ai été étonnée d’apprendre qu’elle n’avait, en fait, jamais existé. Et enfin Marie-Pascale, dans sa quête de vérité sur l’un de ses ancêtres est touchante. C’est elle qui dénoue l’action et nous permet de tout comprendre. Je ne m’étends pas sur les autres personnages bien qu’ils soient tous aussi intéressants car ce sont ces trois là qui m’ont le plus marqués !

Au final, c’est un livre qui vaut vraiment la peine d’être lu. Voilà une belle histoire d’amour, dans un contexte historique hautement intéressant et un récit qui recoupe à plusieurs reprises la réalité. Si au début je ne savais pas vraiment quoi penser, je peux vous assurer que j’ai très vite accroché à l’histoire, aux personnages et à la plume de l’auteur également !

Merci à la maison d'éditon Pierregord pour ce merveilleux partenariat et Bernadette pour sa gentillesse :)
PierreGord
& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !