L'écume des jours

Titre du roman : L'écume des jours

Écrit par : Boris Vian

Nombre de pages : 335 pages

Mon édition : Le livre de poche

Genre : Contemporain

4ème de couverture :

C'est un conte de l'époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, merveilleux et fantastique, féerique et déchirant. Dans cette oeuvre d'une modernité insolente, l'une des plus célèbres du XXe siècle et livre-culte depuis plus de trente ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, le cauchemar va jusqu'au bout du désespoir.
Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l'amour absolu et la musique des noirs américains...

Ce que j’en pense :

J'aime de plus en plus les livres un peu fous, déjantés et poétiques. Il fallait donc qu'un jour je me lance dans ce classique. On m'avait prévenue que c'était le genre de livre qui passe ou qui casse. Et sans faire durer le suspense pour moi, ça a cassé.

L'écriture de Boris Vian est très poétique, belle et certaines phrases m'ont fait sourire. Je ne m'attendais pas à un texte aussi engagé. Boris Vian profite de son histoire pour dénoncer l'absurdité d'une industrialisation galopante et déshumanisante (qu'est ce qu'il dirait s'il voyait notre société actuelle ?), l'absurdité de la guerre et celle de notre système de valeur basé sur la richesse pécuniaire plutôt qu'une richesse morale et humaine. Je suis sûre qu'il y a encore plein d'autres critiques plus ou moins déguisées dans L'écume des jours, mais c'est à celles-ci que j'ai été sensible. Il y a de quoi faire pour que tout le monde trouve midi à sa porte. 

En plus, certaines idées sont très très joliment imagées et je les aurais certainement adorées si la lourdeur des descriptions surréalistes/irréalistes ne m'avait pas gâché mon plaisir. Il y a une volonté de la part de l'auteur à vouloir décrire beaucoup de choses, d'idées (pas toutes très heureuses à mon sens, surtout vis-à-vis de la femme et de son corps) et des concepts qui ne font pas avancer forcément l'histoire et ses personnages. D'ailleurs, je ne les ai pas trouvés très approfondis et encore moins attachants, ces personnages.

Alors je reconnais que certains éléments m'ont surprise. Je ne pensais pas que cela irait aussi loin dans cette direction. Mais j'ai tellement peiné à arriver à cette fin que sa superbe en a été gâchée.

Cependant, je comprends que ce livre puisse autant plaire. Si on accroche à l'univers de Boris Vian, sa plume est un régal et ses critiques sont extrêmement bien menées et toujours criantes d'actualité. Mais avec moi, cela ne l'a pas fait. À l'instar du Maître des illusions de Dona Tartt, L'écume des jours fait parti de ces livres qu'il faut avoir lu pour se faire sa propre opinion et savoir dans quel clan on est. 

Appréciation globale : 

✯ Je n'aime pas

Commentaires

  1. Dommage que tu n'aies pas apprécié. Ta chronique est intéressante, avec les différents points que tu soulèves, en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je voulais quand même essayer de donner envie de le lire aux gens ! Il a des qualités ce bouquin, c'est juste qu'elles ne m'ont pas parlé.

      Supprimer
  2. Voilà une belle chronique malgré que tu n'as pas accroché ! pour ma part, je ne l'ai pas encore lu et on m'a dit aussi que c'est le genre de livre qui passe ou qui casse.... un jour, je pense que je le découvrirai ;)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je te souhaite une découverte plus heureuse que la mienne ;)

      Supprimer
  3. Mince alors, parfois on n'adhère pas quand c'est aussi original... Pas lu, mais très envie (en plus, je l'ai dans ma pal :3), les réflexions que tu abordes aiguisent ma curiosité :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que pour moi c'était trop originale/absurbe/surréaliste ... Mais ne te laisse pas avoir par mon avis ! Beaucoup de gens l'aiment et avec raison !

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !