Alors voilà, les 1001 vies des Urgences

Titre du roman : Alors voilà, les 1001 vies des Urgences

Écrit par : Baptise Beaulieu

Nombre de pages : 312 pages

Mon édition : Le livre de poche

Genre : Témoignage

4ème de couverture :

Un jeune couple arrive aux urgences. Elle a des douleurs au bas-ventre. L'interne s'interroge sur la possibilité d une grossesse. Elle ne prend pas sa pilule de manière très sérieuse. « Du coup, quand elle l'oublie, c'est moi qui la prends », dit son compagnon. Baptiste Beaulieu est un jeune interne en médecine de vingt-sept ans, en stage dans le sud-ouest de la France. En novembre 2012, il crée le blog « Alors voilà ». Son but : réconcilier les soignants et les soignés en racontant, avec humour et sensibilité, l'incroyable réalité de l'hôpital. Le succès est immédiat et le blog compte, à ce jour, 2 millions de lecteurs. Ce blog est devenu un livre, riche en anecdotes inédites. Voilà le récit au quotidien d'un interne en médecine. Il fait des allers-retours entre son poste aux urgences et les soins palliatifs. Là, pendant sept jours, il décrit à une patiente en stade terminal (dans la Chambre 7), ce qui se passe sous les blouses et dans les couloirs. Pour la garder en vie le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse la rejoindre. Se nourrissant de situations vécues par lui ou par ses collègues, chirurgiens ou aides-soignants, Baptiste Beaulieu passe l'hôpital au scanner. Il peint les chefs autoritaires, les infirmières au grand coeur, les internes gaffeurs, les consultations qui s'enchaînent... Par ses histoires drolatiques, poignantes et tragiques, il restitue tout le petit théâtre de la Comédie humaine.

Ce que j’en pense :

Étant donné que je travaille dans le milieu médical, au contact des patients, je savais ce que ce livre me réserverait : des choses drôles mais surtout des choses dures. Et cela me faisait peur en toute honnêteté. Mais voilà, j'aime beaucoup Baptiste Beaulieu que je connaissais avant via son blog "Alors voilà" et via ses interventions à la radio, principalement. Il y a beaucoup d'humanité et de bienveillance dans ses propos et j'espérais également retrouver ça dans son livre.

Par l'intermédiaire de petites anecdotes, Baptiste Beaulieu raconte dans ce livre : l’hôpital, la relation patient/soignant (sa force comme sa dureté) et surtout l'humanité dans sa détresse face à la maladie et la souffrance du corps et de l'esprit. Il fait ça avec poésie, bienveillance, humanité et de temps à temps avec colère. Colère envers les gens qui dirigent et appauvrissent l'hôpital (avec les conséquences que l'on sait) et colère envers les Hommes quant à certains de leurs comportements.
Heureusement, ce livre prête aussi à sourire voire même à rire, ce qui rend le propos moins mélodramatique. 

Le seul reproche que je peux faire à ce livre c'est l'accumulation des chroniques qui, des fois, s'enchaînent mal et peuvent perdre le lecteur dans certains méandres.

Si vous voulez découvrir le milieu médical dans toute sa palette émotionnelle, je vous conseille fortement ce livre. Accrochez bien votre petit cœur et laissez-vous porter par la plume de Baptiste Beaulieu.


Appréciation globale : 

⭐⭐⭐⭐⭐Exceptionnel

Commentaires

  1. Une amie me l'a donné et si je ne l'ai pas encore lu, savoir qu'il y a dans ce livre beaucoup d'humanité et de bienveillance me fait du bien parce qu'il y a des périodes où on en a vraiment besoin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui un peu d'humanité cela fait toujours du bien !Tu peux garder ce livre sous le coude sans souci pour le jour où tu en auras besoin.

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !