Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/jour-de-pluie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/mork.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/la-roseraie-de-josephine-et-autres.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/une-femme-sous-surveillance.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/le-secret-de-linventeur-tome-2-lenigme.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/la-cle-molette.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/clovis-roi-des-francs.html

vendredi 6 mars 2015

Le Boucher, tome 1

Titre du roman : Le Boucher, tome 1

Auteur : Olivier Gay

Illustrateur : Pascal Quidault

Nombre de pages : 585

Mon édition : Midgard

Genre : Fantasy

4ème de couverture :

Qui est donc cette Deria, belle et talentueuse, flamboyante et arrogante, qui vient déranger Mahlin durant sa garde pour demander à voir l’Empereur ? Qui est son père, pour qu’elle soit aussitôt accueillie, bien traitée, intégrée à la cour ?

La question se pose de manière plus brutale lorsqu’on la retrouve assassinée. Et Mahlin, accompagné de Shani la jeune servante, se retrouve au cœur d’une conspiration qui menace d’entraîner l’Empire tout entier dans la tourmente.

Car le père de Deria n’entend pas laisser le crime impuni. Vingt ans après avoir gravé sa légende en lettres de sang, le Boucher reprend du service.

Ce que j’en pense : 

Tout commence par une scène quelque peu surréaliste. Une magnifique jeune femme déboule devant Mahlin alors qu’il garde l’une des portes du palais impérial. Elle demande à voir l’Empereur sur le champ et le menace de finir embroché comme tous ceux qui se sont mis sur son chemin. Difficile à croire et pourtant Mahlin – l’une des meilleures lames de la garde – sent tout de suite qu’elle ne blague pas et qu’elle en est capable. Plus étonnant encore, elle est tout de suite accueillie et traitée comme une princesse.

Jusqu’à ce qu’elle soit retrouvée morte dans une des ruelles les plus malfamées de la ville. Les nobles semblent craindre la réaction du père de la jeune fille. Pourtant personne n’a jamais entendu parler de ce baron de Froideval. Qui est-il ? Pourquoi est-il si terrifiant ? C’est ce que vont découvrir – et bien plus encore – le soldat Mahlin et Shani, une servante, en allant à ses devants.

Tout d’abord, parlons de l’histoire. Il y a beaucoup de péripéties. C’est simple, dans ce livre, il se passe toujours quelque chose. On n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer. Il faut dire qu’à lui seul, ce roman regroupe de l’aventure, des combats, de l’action et des intrigues politiques. Sans oublier l’humour ! Je n’ai pas arrêté de sourire ou de rire durant ma lecture. Et bien entendu, le tout est entremêlé avec beaucoup de talent.

Pour ce qui est de la narration, on alterne entre deux points de vue. On suit tour à tour les intrigues de la cour – autour de l’Empereur, sa femme, son fils ou ses conseillers – et le voyage mouvementé de Mahlin, Shani et du fameux Boucher. Cela permet de donner du rythme au récit mais surtout de mieux comprendre ce qu’il se passe, ce qu’il se trame et surtout les jeux de pouvoir qui se mettent en place.

Olivier Gay a su créer des personnages uniques et attachants. Parlons du trio. Mahlin est un jeune soldat un peu naïf qui ne voit pas toujours plus loin que le bout de son nez, mais il est volontaire, loyal et courageux. Shani est l’un des personnages les plus intéressants à suivre pour son évolution. Au début elle n’est une petite servante, docile, serviable et corvéable qui n’ose pas s’affirmer. Mais petit à petit elle gagne en assurance, sort de la servitude et révèle un fort caractère.
« - Me voilà enfin tranquille. Où en étions-nous, les enfants ? (Il lécha le sang qui coulait de sa coupure sur le bras, et découvrit ses dents en un rictus pourpre). Je vous attends ! »
Et bien entendu Le Boucher. Personnage phare, c’est lui qui porte totalement le roman. C’est un être au passé abject, il a commis des crimes horribles et sans état d’âme. Il est sanguinaire et sans pitié. Sa légende est connue de tous et sert à faire obéir les enfants (à l’image de notre « grand méchant loup » - sauf que lui, il existe). C’est donc en toute logique quelqu’un de haïssable. Et pourtant, il est attachant, voire même touchant. On s’aperçoit que « Le Boucher » est un rôle qu’il a accepté d’endosser, une réputation qu’il a créée et qu’il continue à entretenir même quand ça lui pèse. Sous sa carapace, c’est un père brisé par le chagrin, un homme capable de sentiments même s’il ne le montre pas.
Ce livre m’a fait renouer avec le vrai plaisir de la lecture. C’est un livre qu’on dévore, qu’on a hâte de retrouver le soir et auquel on pense sans cesse entre deux sessions de lecture. Le seul « bémol » que je lui trouve, c’est que la fin du tome (avec une scène mythique) donne envie de se jeter sur la suite… Mais il semblerait que la maison d’éditions ait coulé (ce qui n’est pas sa faute). Du coup, est-ce que le deuxième tome, trouvable d’occasion, apportera toutes les réponses aux questions ou faudra-t-il prier pour que le tome 3 trouve un éditeur ?

En conclusion, j’ai eu un petit coup de cœur pour ce livre. Il a tout ce qu’il faut : une intrigue prenante et intéressante, des personnages attachants et hauts en couleurs, une plume agréable et un bon rythme. Je le conseille sans hésiter.

Merci à la très patiente Dup, de l’excellentissime blog Book en stock, qui m’a très gentiment prêté ce livre.

Appréciation globale :
J'adore !
Catégorie : Un livre conseillé par une amie
Se le procurer :

& Enjoy

4 commentaires:

  1. J'ai ce livre dans ma PAL, cadeau de ma maman, et c'est la première fois que je vois une chronique parlant de lui ! Ca tombe bien qu'elle soit positive =) Ca me donne très envie de le sortir de ma PAL maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta maman a très bon goût. :P Mais en effet, on n'en entend très peu parler alors que c'est un vrai petit bijou ! Je ne peux que te conseiller de le sortir immédiatement de la PAL :P

      Supprimer
  2. J'ai tellement entendu parler de l'auteur que parfois j'hésite à me lancer, mais je ne sais pas encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas hésiter plus longtemps :D

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !