Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-decision.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/flying-witch-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/the-vanishing-girl-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-fille-davant.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/crotte.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/a-lecole-des-abeilles.html

dimanche 22 mars 2015

Kikekoa et Ornicar - C'est pas toi qui commandes !

Titre du roman : Kikekoa et Ornicar - C'est pas toi qui commandes !

Auteur : Zelda Zonk

Illustrateur : Arnaud Alméras

Nombre de pages : 32

Mon édition : Nathan

Genre : Jeunesse

4ème de couverture :

Les 2 amis à l’imagination débordante !

Kikekoa et Ornicar veulent bien que Kidodou joue avec eux. Au début, c’est amusant, mais le tout petit koala n’arrête pas de commander…


Ce que j’en pense :

Kikekoa et Ornicar jouent ensemble lorsque Kidodou, le petit frère de Kikekoa, arrive et s'immisce dans leur jeu. Au début, cela amuse les deux compères de jouer avec lui et d'être sous les ordres de l'empereur Kidodou. Mais lorsque le pouvoir monte à la tête de ce dernier et que le jeu se transforme en esclavage... Kikekoa et Ornicar décident de se rebeller.

Je n'ai pas été convaincue par ce petit livre. L'idée de départ est excellente, mais son exploitation laisse à désirer. Pour moi, il manque une fin ! L'histoire s'arrête en plein milieu. Il n'y a pas de chute... Le récit s'arrête alors que l'action prend enfin de l'ampleur, qu'il se passe vraiment quelque chose.

En conclusion, une petite lecture qui aurait pu être intéressante si l'histoire était complète. Personnellement, je trouve qu'il manque vraiment une fin, quelques pages de plus afin de boucler l'histoire n'auraient pas fait de mal.

Se le procurer :

& Enjoy

2 commentaires:

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !