Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/jour-de-pluie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/mork.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/la-roseraie-de-josephine-et-autres.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/une-femme-sous-surveillance.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/le-secret-de-linventeur-tome-2-lenigme.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/la-cle-molette.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/clovis-roi-des-francs.html

mercredi 31 octobre 2012

Le reliquaire abyssin

Titre du roman : Le reliquaire abyssin

Auteur : Jenny White

Nombre de pages : 441

Mon édition : JC Lattès

Genre : Polar Historique

4ème de couverture :

Constantinople, mai 1453. Alors que sept mille hommes se préparent à défendre Byzance contre l’envahisseur turc, Isaac Métochitès et sa famille sont chargés de protéger un reliquaire en argent qui porte sur son couvercle la figure d’un ange en pleurs et une inscription : « Contemplez la Preuve de Chora, Contenant de l’Incontenable » Quatre siècles plus tard, dans l’empire ottoman, le magistrat Kamil Pacha est confronté à l’une des affaires les plus complexes de sa carrière : des dizaines d’antiquités ont disparu des plus grandes mosquées et églises d’Istanbul, pour refaire surface quelques semaines plus tard sur le marché européen. Tandis que ces vols alimentent les tensions croissantes entre chrétiens et musulmans, plaçant la ville au bord de l’émeute, une série de meurtres liés par des marques identiques sur les cadavres menace de détruire définitivement cet équilibre précaire. L’enquête de Kamil l’oriente vers une secte ancienne créée par des esclaves abyssiniens, dont les descendants habitent une gigantesque citerne abandonnée dans les bas-fonds d’Istanbul. Avec la réapparition soudaine du reliquaire en argent et son vol presque immédiat, une course brutale est lancée entre ceux qui ont juré de le protéger et ceux qui ne s’arrêteront devant rien pour s’emparer de son contenu explosif – une « Preuve de Dieu » susceptible de réécrire le cours de l’Histoire. À mesure que Kamil découvre les secrets de la secte et ses liens avec le reliquaire, il apprend des vérités sur sa propre famille et son passé qui risquent de détruire ses croyances les plus profondes. Dans la lutte mortelle qui s’engage autour du reliquaire, ce n’est pas seulement la vie de Kamil qui est en danger, mais son identité même.

Ce que j’en pense :

Tout commence par des vols d’antiquités qui s’intensifient et des meurtres signés d’un mystérieux signe gravé dans la peau des victimes. Kamil Pacha a une semaine pour arrêter les trafiquants, retrouver tous les objets volés et ainsi mettre fin aux frictions entre chrétiens et musulmans. Une mésentente croissante qui met en péril l’ordre public de la ville. Tandis que Kamil enquête sur cette affaire, Malik, un vieil ami à lui, vient le trouver et lui demande de l’aide. Un reliquaire sans grande valeur apparente a disparu. Il ne faut toutefois pas oublier que les apparences sont parfois bien trompeuses. Ce reliquaire garde en son sein la Preuve de Dieu. Un manuscrit vieux de plusieurs siècles d’une importance capitale qui déchaine les passions. Kamil fait donc tout son possible pour remonter jusqu’à cet objet. Objet qui pourrait bien l’aider à démanteler le gang des trafiquants.

L’histoire est bien menée, l’auteur maitrise tout à fait le sujet et ça se voit. Il est toutefois dommage que l’histoire mette si longtemps à démarrer. Dans la première moitié du roman, l’auteur plante le décor, et ce n’est que dans la deuxième partie du roman qu’on s’intéresse vraiment à l’affaire et à la poursuite des criminels. De plus, j’ai trouvé que dans son ensemble ce roman manquait de dynamisme. C’est une bonne lecture, mais elle ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Pourtant les personnages sont intéressants. Leurs psychologies et personnalités sont travaillées. J’ai tout particulièrement apprécié Kamil Pacha, le personnage principal. On le voit tiraillé entre son devoir en tant que magistrat de l’empire et sa loyauté envers un vieil ami qui lui a confié ses secrets. Il n’a que très peu de temps pour résoudre cette affaire, et en même temps il ne veut pas trahir la confiance que Malik a mis en lui en divulguant des informations confidentielles.

En conclusion, un roman qui me laisse un avis mitigé. J’ai passé un bon moment de lecture, mais le rythme était trop lent à mon goût et la mise en place un peu trop laborieuse. Par contre, j’ai découvert des personnages intéressants à suivre.

Je tiens à remercier Livraddict et les éditions JC Lattès pour ce partenariat.

Appréciation globale : 
Une bonne idée mais je ne suis pas conquise


Un extrait pour la route :

"Se réveillant en sursaut, il avait tendu la main vers La Clef des songes d'Achmet, où il avait lu que si un homme rêvait de sa femme nue, c'était le signe qu'il la verrait mourir." page 13

Se le procurer :

& Enjoy

4 commentaires:

  1. Je crois que ça arrive parfois, je ne connaissais pas ce livre mais l'idée a l'air sympa. Cependant je ne sais pas si c'est vraiment pour moi. Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr ! Je pensais vraiment aimer vu que le résumé me tentait beaucoup... mais parfois on accroche pas et c'est comme ça ! :) C'est pas non plus devenu une corvée à lire hein, mais bon, j'attendais sans doute autre chose !
      De rien, si jamais tu tentes, j'espère que tu apprécieras plus que moi !

      Supprimer
  2. Je passe mon tour, et avec plaisir. C'est dommage qu'il soit un peu mou, un peu lent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh "avec plaisir" ? Eh bah dit donc tu n'y vas pas de main morte :P C'est pas non plus une daube hein, y a largement pire (Da Vinci Code pour ne rien citer) mais ouais, le rythme est clairement pas adapté pour moi !

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !