Wonder Woman - Warbringer

 
Titre du roman : Wonder Woman Warbringer
Écrit par : Leigh Bardugo
Titre original et année de première publication : Wonder Woman: Warbringer - 2017

Nombre de pages : 571
Mon édition : Bayard - 2017
Genre : Jeunesse - Super héros

Dates de lecture : du 19 au 25 février 2018 - reprise d'une chronique de mon ancien blog qui est en voie de disparition



4ème de couverture :
Alors qu'elle fait une course de vitesse contre d'autres Amazones, course qu'elle compte bien remporter pour prouver à toutes sa valeur et sa légitimité en tant qu'Amazone, Diana aperçoit un navire sombrer aux abords de la frontière de leur île. Elle aurait dû n'en avoir rien à faire mais elle entend un appel à l'aide et elle ne peut s'empêcher de secourir Alia. Cette fille s'avère très vite être un Warbringer, une descendante d'Hélène de Troie. Sa présence sur Temiscira est toxique à la fois pour l'île et pour la jeune fille. Alors que la Pitie lui ordonne presque de laisser l'île tuer la jeune fille, ce qui l'empêcherait de déclencher des conflits sur le monde des hommes, Diana décide au contraire de sauver la jeune fille de son destin funeste. Elle fuit l'île avec elle et elles se retrouvent à New-York dans le monde des hommes avec seulement quelques jours pour aller à la source, en Grèce pour purifier la jeune fille. Mais ce qui a l'air d'un plan assez simple va vite devenir très compliqué d'autant plus que de nombreux groupes armés veulent tuer la Warbringer avant qu'elle n'atteigne son plein potentiel.

Avis sur la couverture :
Plutôt sympathique avec le vernis sélectif qui dévoile une étoile rouge. Tous les codes de Wonder Woman sont là et en même temps son visage reste dans le noir, parce qu'elle n'est pas encore Wonder Woman, elle n'est que Diana Prince pour le moment. J'aime beaucoup mais suis-je vraiment objective avec Wonder Woman ? Pas trop! ;)

Ce que j’en pense : 
Vraiment bien, un livre jeunesse qui se laisse bien lire. Pas forcément trop simpliste non plus. On retrouve le côté WTF des comics avec une amazone en cours d'acquisition de ses pouvoirs qui peut soulever des voitures, avoir seulement des bleus quand elle prend des balles, ce genre de choses. On apprécie aussi dès ce jeune âge, le sens de la justice de Diana qui cherche coûte que coûte à sauver l'innocente, quitte à y laisser sa propre innocence comme lorsqu'elles font leur pacte. J'ai trouvé très intéressant de voir comment la jeune Amazone en apprend plus tout au long du tome. Entre sa naïveté un peu première, son envie d'être une jeune fille et sa responsabilité et ce qu'elle sait du monde des hommes. Après, elle n'avait jusque là que le prisme de ses sœurs mortes au combat et qui ont été bénies par les déesses pour devenir des Amazones. Sa vision du monde était forcément tronquée, la découverte de la vérité, dans un cadre assez exceptionnel quand même (vu qu'Alia est pétée de thune), est bien vue et bien montée je trouve. Que dire du twist à la fin, mis à part que je ne m'y attendais pas et que je l'ai vraiment apprécié ! Sans compter un certain nombre de révélations, même s'il n'y avait pas forcément celle concernant Diana (quelque chose à garder pour plus tard?) ! Bref, une vraie bonne lecture, mon âme de fan a été très contente ! :)

Personnage +
Nim, probablement pas mal d'identification de ma part dans ce personnage. J'aime le plus souvent des personnages secondaires plutôt que des personnages principaux même si les deux héroïnes de l'histoire m'ont plutôt bien plu aussi.

Personnage -
Le tonton. Il agit très bizarrement, certainement pour qu'on le soupçonne mais peut-être du fait de son apparition fugitive, il ne m'a pas convaincue ni dans un rôle factice ni dans son rôle de père.

Appréciation globale : 
⭐⭐⭐⭐ - un livre jeunesse qui se laisse bien lire 


Commentaires

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !