La partie de chasse

Titre du roman : La partie de chasse

Écrit par : Isabel Colegate

Nombre de pages : 311 pages

Mon édition : 10/18

Genre : Historique

4ème de couverture :

Angleterre, automne 1913. La grande partie de chasse traditionnelle bat son plein sur les terres de sir Randolph, pour le plus grand plaisir de ses invités. Mais, cette fois, flirts, rivalités et trahisons vont avoir raison de l'étiquette et provoquer ce que tout bon aristocrate se doit d'éviter à tout prix: un scandale.

Ce que j’en pense :

Quand j'ai vu que Julien Fellowes, le papa de Downton Abbey, s'était inspiré de ce livre pour écrire sa série, je me suis laissée tenter sans opposer la moindre résistance. J'étais prête à retrouver l'ambiance de la première moitié du XXème siècle; les bonnes manières qui camouflent les pires manigances aristocratiques et les ragots des domestiques.

Et j'avoue que l'on retrouve bien tout cela, qui plus est servi par une bonne plume/traduction. Mais hélas l'histoire ne décolle pas. Plein d'éléments d'intrigues sont donnés avec les invités, les domestiques, en plus sur fond de bouleversements sociétaux, mais, finalement, cela n'aboutit à pas grand-chose. L'autrice se focalise sur la partie de chasse en cours (de fait le titre n'est pas mensonger du tout) mais ne va pas plus loin dans les réflexions qu'elle met en avant et qui restent au stade d'idées. Même traitement pour les personnages et les relations qu'ils ont entre eux. Cela reste plat.

Ce livre restera le livre où il ne se passe rien, alors que le peu entraperçu laissait voir tellement de possibilités et de plaisir. Cela me laisse un sacré goût de dommage ! 


Appréciation globale : 

✯ Je n'aime pas

Commentaires

  1. Dommage que tu n'ai pas aimé ce livre, il a l'air cool ! J'aime beaucoup les histoires qui se passent en Angleterre surtout si ça ressemble à downtown abbey

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi beaucoup ce genre d'ambiance, mais celui là ne fera pas parti des livres que je conseillerais dans ce genre là. Je préfère Belgravia de Julian Fellowes, par exemple.

      Supprimer
  2. Ah mince alors ! ça avait l'air plutôt prometteur...
    Je te souhaite une belle prochaine lecture ;)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tellementd dommage, j'aurais tellement aimé l'adorer celui là !

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !