Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html

lundi 30 mai 2011

La petite sœur de Virgile

Titre du roman : La petite sœur de Virgile

Auteur : Edwige Planchin

Illustratrice : Anne-Soline Sintes

Genre : Album jeunesse

Nombre de pages : 20

4ème de couverture :

Il n’existe pas de mot pour désigner des parents endeuillés par la mort d’un enfant, pas plus qu’il n’existe de mot pour désigner l’enfant qui n’a jamais connu son frère ou sa sœur. Comment Virgile peut-il dessiner son arbre “génial logique” si sa petite sœur est morte avant d’être née ? Comment peut-il expliquer cela à ses copains de classe ?
L’erreur serait de croire que ce livre s’adresse uniquement aux familles endeuillées.
Comprendre les épreuves traversées par d’autres permet également de se construire

Ce que j’en pense :

Je ne suis pas très habituée à ce genre de littérature, mon avis n’est donc pas une référence. Cependant, cet album jeunesse a su attirer mon attention. Il aborde un sujet sensible, difficile et douloureux sans pour autant que cela ne devienne lourd ou déplacé. Le sujet est donc traité avec beaucoup d’humanité et de tendresse.

Une tendresse qui transparait surtout dans la plume de l’auteure. Cette dernière donne la parole à Virgile, un petit garçon de 7 ans qui nous explique son « problème » : comment intégrer sa petite sœur - alors que celle-ci n’est jamais « née » - dans l’arbre généalogique que la maîtresse leur demande de faire. L’écriture est donc très simple, en lisant on a vraiment l’impression d’entendre un petit garçon parler. Un effet réussi … Ce qui permet, à mon sens, de mieux retenir l’attention du premier public visé : les enfants. Le style est mis à leur niveau, sans mot difficile à comprendre, voire même avec des petits jeux de mots qui font sourire.

Les illustrations ne sont pas en reste. Colorées et vivantes elles égaillent agréablement cet album.

En conclusion, voilà un livret intéressant. Je suis certaine qu’il permettra d’aborder un sujet épineux avec des enfants étant dans la même situation que Virgile (ou pas d’ailleurs !) et à continuer la discussion, leur donner le courage ou l’envie de poser les questions qu’ils n’osent pas émettre. Cet album a également pour vocation de faire réfléchir les plus grands, adolescents ou adultes, sur la question.

Merci à l'auteure !

L'acheter :



& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !