Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/comme-convenu-tome-2.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/comme-convenu-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/meurtre-en-mesopotamie.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/drames-chez-les-riches.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/un-manoir-en-cornouailles.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/le-couteau-sur-la-nuque.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/les-chevaliers-des-gringoles-tome-1-les.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/natt.html

mardi 27 février 2018

Le destin de Cassandra

Titre du roman : Le destin de Cassandra

Auteur : Anna Jacobs

Traduit par : Sébastien Danchin

Nombre de pages :
372

Mon édition :
L’archipel

Genre : Historique

4ème de couverture :

1861. Le Lancashire subit la crise. Privées de coton, les filatures ferment une à une en Angleterre, plongeant la population dans la misère.
Cassandra Blake, ses trois sœurs cadettes et leur père Edwin tentent malgré tout de faire face à l’adversité. Mais la mort du patriarche vient tout bouleverser.
Leur oncle Joseph décide de prendre ses nièces sous son aile, malgré l’opposition de son acariâtre épouse, qui commandite en secret l’enlèvement de Cassandra. Elle menace alors ses sœurs de faire subir à la jeune femme les pires sévices si elles ne quittent pas le pays…
Contraintes de dire adieu à leur Lancashire natal, elles embarquent pour l’Australie. Les quatre sœurs parviendront-elles à se retrouver à l’autre bout du monde, et à construire une vie nouvelle ?

Une saga au souffle puissant, qui nous entraîne dans une Australie encore sauvage, où tous les rêves sont permis.

 
Ce que j’en pense :

1861, la guerre de Sécession éclate aux États-Unis et un embargo est rapidement mis en place. Les conséquences de ce blocus ne se font pas attendre dans le Lancashire dont la production dépend du coton américain : chômage, pauvreté, famine… Les Blake n’y échappent pas. Les filles perdent chacune à leur tour leur emploi et la famille vit – difficilement – sur les quelques sous que rapporte le mi-temps d’Edwin, le père. Lorsque ce dernier décède, elles trouvent refuge auprès de leur oncle Joseph… Ce qui n’est pas du goût de leur tante, qui va mettre en place un stratagème des plus abjects pour les forcer à quitter l’Angleterre et voguer vers l’Australie.

Il est difficile de rendre justice à ce roman en si peu de phrases… Mais sachez que l’intrigue est riche en émotions et en surprises. Ce ne m’arrive pas souvent, mais l’histoire m’a littéralement prise aux tripes. En effet, j’étais totalement révoltée par les injustices que Cassandra et ses sœurs doivent subir, j’ai immédiatement détesté Isabelle – la tante hargneuse, je me suis attendrie, j’ai tempêté, je me suis réjouie… bref, je suis passée par toute une palette d’émotions. Je n’ai pas lu ce roman, je l’ai vécu.

Il faut dire que les quatre sœurs Blake sont attachantes. Je les ai toutes trouvées touchantes à leur manière, même si ce tome-ci est surtout centré sur Cassandra et que c’est donc elle qui ressort le plus du lot. J’ai aimé faire un bout de chemin avec elle, car elle fait preuve de résilience et d’une grande bonté envers son prochain, et ce malgré les épreuves traversées.

En plus de cela, cerise sur le gâteau, ce roman n’est pas seulement divertissant, mais il est aussi instructif. Mine de rien, au fur et à mesure que l’histoire avance, on découvre l’impact de la guerre civile américaine sur l’Angleterre, puis les déportations de femmes en Australie ou encore les mœurs anglaises de la fin du 19ème siècle. Des sujets passionnants dont j’ignorais tout avant cette lecture !

En conclusion, une histoire captivante du début à la fin. Le récit est fort en émotions mais également en rebondissements, pour le plus grand plaisir du lecteur. J’attends avec impatience la suite, en espérant que l’Australie y aura une plus grande place !

Appréciation globale : 
Coup de cœur !
Incipit :

Mai 1861 – Outham, Lancashire

Edwin Blake baissa son journal, ses yeux se perdirent dans le vide, puis il balaya la pièce du regard et son expression s’adoucit à la vue de ses quatre filles. La chance lui avait décidément souri.
Pour aller plus loin :
Le Royaume-Uni pendant la guerre de Sécession

Se le procurer :

& Enjoy

6 commentaires:

  1. Je crois qu'il y a (presque) tous les ingrédients que j'aime ^^ Et je connais assez peu l'histoire de l'Australie (à part les grandes lignes) donc pourquoi pas ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui oui oui, il est trop bien... même si mon seul regret, c'est qu'on voit finalement assez peu l'Australie... mais si tu aimes ce genre, il a tout pour plaire ! :D

      Supprimer
  2. Coucou, ton avis me donne encore plus envie de le lire ! Allez il rejoint ma wishlist ;) Merci pour ton avis lecture, bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le recommande sans hésiter ! ;)
      Merci à toi !

      Supprimer
  3. je viens de dévorer ce livre et j'avais un regret en terminant...ça me semblait finir un peu brutalement...et j'ai été rassurée en lisant qu'il y avait une suite...encore de bons moments en perspective. Je suis déjà impatiente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la fin arrive d'un coup... La suite est prévue en français pour l'année prochaine...

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !