Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/la-saga-des-elements-tome-1-les.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-3-une-sortie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-famille-trop-dfilles-tome-15-anna-la.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/linterrogatoire-ou-ce-qui-sest-vraiment.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-2-tous-en.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-decision.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/flying-witch-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/the-vanishing-girl-tome-1.html

vendredi 29 janvier 2016

La femme d’argile et l’homme de feu

Titre du roman : La femme d’argile et l’homme de feu

Auteur : Helene Wecker

Traduit par : Michèle Albaret-Maatsch

Nombre de pages : 554

Mon édition : Robert Laffont

Genre : Fantastique

4ème de couverture :

Lorsqu'elle se réveille en cette fin du XIXe siècle, Chava est enfermée dans une malle au fond d'un navire qui les emmène, elle et son nouveau mari, vers New York, loin de la Pologne. Faite d'argile, c'est une golème, créée par un rabbin qui s'est détourné de Dieu pour se consacrer à l'occultisme.

Lorsqu'il se réveille, le djinn est violemment projeté sur le sol de l'atelier d'Arbeely, un artisan syrien. L'instant d'avant, c'est-à-dire mille ans plus tôt, cet être de feu aux pouvoirs exceptionnels errait dans le désert.

La golème et le djinn, fantastiques immigrés, se rencontrent au hasard d'une rue. Eux seuls se voient tels qu'ils sont réellement. Chacun sait que l'autre n'est pas humain. Tous deux incapables de dormir, ils se donnent rendez-vous une fois par semaine, la nuit, pour arpenter les rues de Manhattan, qu'ils découvrent avec émerveillement.

Mais une menace plane sur eux. Le créateur de la golème, d'un âge très avancé, est prêt à tout pour échapper à la mort. Et il a vu où se cachait le secret de la vie éternelle : à New York.

Un conte initiatique, une fresque historique, un récit choral et une merveilleuse histoire d'amour pour un premier roman éblouissant.

 
 Ce que j’en pense :

Un djinn et une golème, deux créatures mythiques, se rencontrent par hasard dans les rues de New York. Le destin les a réunis, alors qu’à priori, tout les sépare. Ils n’ont pas le même tempérament, les mêmes aspirations et ambitions, les mêmes origines, ni la même histoire… Contre toutes attentes, ils s’entendent, se comprennent malgré leurs divergences d’opinion, se réconfortent et surtout n’ont pas à porter de masques lorsqu’ils sont ensemble. Leurs rencontres nocturnes vont les amener à réfléchir et à changer certaines choses dans leur vie. Malheureusement, une menace sournoise plane sur eux.

Elle, c’est Chava, golème fraichement amenée à la vie au cours du voyage qui les a amenés, son maître et elle, aux Etats-Unis. Cependant, son maître est mort durant la traversée, la laissant seule et démunie face à un monde qu’elle ne connaît pas et ne comprend qu’à moitié. C’est un personnage attachant. Sa nature de golème en fait quelqu’un de très craintif, prudent, résigné et soumis. Elle aimerait être aussi libre et indépendante que le djinn, mais elle a été fabriquée dans l’optique de servir un maître et n’arrive pas à se défaire de sa nature servile.

Lui, c’est Ahmad, un djinn vieux de plusieurs centaines d’années. Après mille ans de captivité, le voilà enfin sorti de son flacon de cuivre… Cependant, sa joie est de courte durée. En effet, il s’aperçoit très vite que la manchette en fer présente sur son poignet bride ses pouvoirs et l’empêche de reprendre sa véritable forme. Au niveau de la personnalité, c’est tout l’opposé de Chava. Il ne se préoccupe pas des conséquences de ses actes, cherche la liberté à tout prix et n’a que très peu d’empathie.

Ce roman est assez déstabilisant. Il commence par présenter tour à tour tous les personnages qui vont jouer un rôle important, d’une manière ou d’un autre, dans l’intrigue. Puis on se concentre sur Ahmad et Chava. On entre dans leur nouvelle vie, les jours s’écoulent lentement, très lentement, jusqu’à ce qu’enfin, ils se rencontrent ! L’auteur prend le temps de poser les bases de son récit, de planter le décor… C’est bien entendu nécessaire, mais parfois cela traine en longueur.

En conclusion, un bon roman bien qu’un peu trop lent par moments. Les deux personnages principaux sont intéressants et attachants, malgré leurs travers. L’histoire est captivante, alternant entre le passé et le présent pour nous permettre de comprendre les enjeux du récit.

Appréciation globale :
Un bon roman
Se le procurer :

& Enjoy

4 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL mais la taille du livre me décourage un peu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est un sacré pavé... Mais l'histoire est belle, si on n'est pas trop pressé ;D

      Supprimer
  2. Hum, je crois que c'et pas pour moi. Pour une fois, tu ne m'as pas tentée héhé :p

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !