Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/a-nous-deux-paris.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/agence-confettis-meme-pas-peur.html

mercredi 16 septembre 2015

Le sang du serpent à plumes

Titre du roman : Le sang du serpent à plumes

Auteur : Laurence Schaack

Nombre de pages : 192

Mon édition : Nathan

Genre : Historique, Biographie romancée

4ème de couverture :

Le destin de la plus célèbre Mexicaine, interprète et maîtresse de Cortès pendant la conquête espagnole !

Je m’appelle Marina. Jusqu’à aujourd’hui, je pensais que c’était un signe de mon malheur si je parlais plusieurs langues, le malheur d’une misérable enfant mexica, vendue par sa mère à des marchands mayas, puis offerte aux conquérants espagnols. Maintenant, je sais qu’il s’agit de la plus grande chance de ma vie. C’est grâce à cela que le capitaine Cortés ne me regarde plus comme une esclave, mais comme quelqu’un de précieux. Je suis sa traductrice, sa conseillère de l’ombre, je l’accompagne dans ses rencontres et ses batailles. Le capitaine est un grand homme, et je sais qu’avec lui, les Espagnols ne peuvent pas perdre !

 
Ce que j’en pense :

Marina est une jeune Mexica que le destin a placé sur la route des Conquistadors. Elle qui n’avait aucun avenir, la voici aux côtés de grands hommes servant d’interprète aux Espagnols. C’est à ses côtés, au plutôt, à travers ses yeux qu’on suit la conquête du Mexique.

Se présentant sous forme de journal, ce livre est passionnant tout en étant instructif. Il permet de vivre la conquête du Mexique de l’intérieur, aux côtés de Hernan Cortès et de ses compagnons. Tout en ayant le point de vue de Marina – puisque c’est son journal intime. Cette dernière apporte certaines précisions sur son peuple, nous confie ses craintes, ses doutes et ses certitudes. Cela permet de mieux comprendre cette femme qui est désormais vue comme une sauveuse mais également comme une traitresse par les siens.

Marina relate les évènements de façon assez neutre. Et pour cause, elle se sent autant Mexica qu’Espagnole ! Elle est heureuse d’être du côté des Conquistadors, car ils lui ont offert un statut (c’est une Doña… elle qui n’était qu’une esclave) et ont été bons avec elle. Mais elle ne renie pas pour autant son passé. Elle ne juge donc pas les traditions de son peuple – même si elle ne les cautionne pas.

Ce qui fait que, comme elle, on en vient à apprécier les deux côtés du conflit. Ainsi, bien qu’il n’y ait aucun suspens quant à l’issue du conflit, on ne peut s’empêcher de trembler pour tous les protagonistes – Espagnols ou Mexicas – chacun étant présenté avec ses qualités et ses défauts.

En conclusion, un livre intéressant et qui m’a permis d’apprendre un tas de choses sur la conquête du Mexique. Il m’a donné envie d’en savoir plus sur le sujet, de creuser le sujet.

Appréciation globale : 
À conseiller
Se le procurer :

& Enjoy

6 commentaires:

  1. Tu me donnes envie de le découvrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie car il est très intéressant !

      Supprimer
  2. J'aime ce genre de livre dans lequel on apprend pas mal de choses mais sans que ce soit trop lourd à lire !
    Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là est excellent dans le genre ! :D

      Supprimer
  3. Les couleurs de la couverture sont assez sympatoches ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement. Tout autant que le contenu :P

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !