Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/agence-confettis-meme-pas-peur.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/si-belle-mais-si-morte.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-servante-ecarlate.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html

dimanche 16 août 2015

Les enquêtes de l’inspecteur Higgins, tome 13 – La disparue de Cambridge

Titre du roman : Les enquêtes de l’inspecteur Higgins, tome 13 – La disparue de Cambridge

Auteur : Christian Jacq

Nombre de pages : 230

Mon édition : J éditions

Genre :
Policier

4ème de couverture :

Cambridge, sa prestigieuse université, ses collèges réputés, ses pelouses impeccables, son pont des Soupirs, les rives romantiques de la rivière Cam… et un cadavre, celui d’une riche étudiante à la personnalité complexe.
Seul moyen d’éviter un scandale qui pourrait ébranler les fondations de cette institution : faire appel à un ancien de Cambridge, l’inspecteur Higgins.

Ce que j’en pense :

« - Un meurtre horrible vient d'être commis, déclara le superintendant.
- Tout meurtre est horrible par définition, mon cher Marlow. » (p. 13)
Cambridge doit faire face à un drame. L’une de ses étudiantes a été sauvagement assassinée… Afin d’éviter le scandale et d’entacher la réputation de cette célèbre institution, l’affaire est gardée secrète. Mais il est urgent de retrouver le meurtrier. C’est pourquoi on fait appel à Higgins, bien qu’il soit à la retraite, car ses talents d’enquêteur ne sont plus à démontrer ! Il va réussir à résoudre cette affaire avec pour seuls indices un cheveu, un perroquet empaillé, des sous-vêtements découpés et une épingle de cravate.

Le voici donc parti pour Cambridge, en compagnie du superintendant Marlow. Ils enquêtent, interrogeant sans relâche les témoins et suspects. Il n’est pas facile de démêler le vrai du faux, les témoignages étant confus, parfois même incohérents ou contradictoires. Toutefois, personne ne peut abuser Higgins bien longtemps. Grâce à sa méthode de travail rigoureuse et sa patience, il arrive à cerner la personnalité bien complexe de la victime. Ce qui lui permet de confondre l’assassin dans une scène finale de confrontation qui nous rappelle avec délice Hercule Poirot.
« - Il y a un cadavre sur le pont des Soupirs, inspecteur ! Un homme étendu sur le ventre... C'est XXXX, je crois. Il faut y aller, tout de suite !
- Les cadavres possèdent la vertu de ne pas s'enfuir ; séchez-vous et allez boire une infusion brûlante. Pendant ce temps, je m'habille. » (p. 165)
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette nouvelle enquête de l’inspecteur Higgins. Ce dernier a une personnalité vraiment intéressante à suivre. Son comparse, Marlow, a beaucoup moins d’importance cette fois-ci, mais il m’a fait sourire à plusieurs reprises. L’intelligence, le sens d’observation et de déduction de l’inspecteur m’impressionneront toujours. Car comme il le montre à la fin tous les suspects avaient la possibilité et le mobile pour commettre le meurtre. Mais il réussit à démêler tout cela et à faire éclater la vérité !

En conclusion, encore une superbe enquête de l’inspecteur Higgins. L’écriture de Christian Jacq est agréable, direct sans être brutale. J’ai ouvert ce livre en étant sûre de l’adorer, de passer un excellent moment de lecture, et ça a été le cas. Je suis fan de l’inspecteur Higgins.

Appréciation globale :
Un délice comme toujours
Se le procurer :

& Enjoy

2 commentaires:

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !