Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/asterix-et-la-transitalique.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/seules-les-femmes-sont-eternelles.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/gloutons-et-dragons-tome-3.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-adieux-la-reine-lecture-commune.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/paris-toujours.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-fleurs-du-repentir.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/ou-est-passee-lola-frizmuth.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/paris-le-retour.html

dimanche 12 avril 2015

Les Vieux Fourneaux, tome 1 – Ceux qui restent

Titre du roman : Les Vieux Fourneaux, tome 1 – Ceux qui restent

Scénariste : Wilfrid Lupano

Dessinateur : Paul Cauuet

Nombre de pages : 56

Mon édition : Dargaud

Genre : Bande Dessinée, Humoristique

4ème de couverture :

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l'autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le cœur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu'il n'y a pas d'âge pour commettre un crime passionnel.

Ce que j’en pense :

Voilà une bande dessinée inclassable… Même résumer l’histoire est quasi impossible car cela paraîtrait bien plat par rapport à la réalité de l’histoire, de l’expérience vécue. On suit trois personnages : Pierrot, Mimile et Antoine. Ces trois vieillards s’accrochent à la vie, la croquent à pleines dents tant qu’ils le peuvent encore. Malheureusement, leur quiétude va être troublée par une nouvelle fracassante. La femme d’Antoine l’a trompé avec leur patron de l’époque. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Antoine est en route pour la Toscane, où se trouve l’amant désigné.

J’ai bien aimé cette lecture que j’ai trouvée prenante… Elle est un peu courte à mon goût mais reste bien plaisante. Les personnages sont hauts en couleurs et ils ont chacun une personnalité bien marquée. Ce qui fait qu’on s’attache à eux sans mal. Les dessins sont assez doux dans l’ensemble et pleins de détails.

Ce qui est par contre assez étrange avec cette bande dessinée, c’est que je l’ai vraiment appréciée… Mais je ne ressens pas le besoin irrépressible de lire la suite. Si j’en ai l’occasion, je le ferai avec plaisir. Toutefois, ne pas connaître la suite ne me dérange pas outre mesure…

En conclusion, une bonne bande dessinée, cela a été une belle découverte. J’ai aimé suivre les périples des personnages – que j’ai trouvés attachants – sans pour autant avoir envie de me jeter immédiatement sur la suite.

Appréciation globale :
De quoi passer un bon (petit) moment
Lu dans le cadre La BD fait son Festival sur Priceminister

& Enjoy

2 commentaires:

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !