Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/asterix-et-la-transitalique.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/seules-les-femmes-sont-eternelles.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/gloutons-et-dragons-tome-3.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-adieux-la-reine-lecture-commune.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/paris-toujours.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-fleurs-du-repentir.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/ou-est-passee-lola-frizmuth.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/paris-le-retour.html

vendredi 23 août 2013

[Rentrée Littéraire 2013 ] L’échange des princesses

Titre du roman : L’échange des princesses

Auteur : Chantal Thomas

Nombre de pages : 334

Mon édition : Seuil (Fiction & Cie)

Genre : Biographie romancée, Historique

4ème de couverture :

En 1721, Philippe d’Orléans est Régent, dans l’attente que Louis XV atteigne la maturité légale. L’exercice du pouvoir est agréable, il y prend goût. Surgit alors dans sa tête une idée de génie : proposer à Philippe V d’Espagne un mariage entre Louis XV, âgé de onze ans, et la très jeune Infante, Maria Anna Victoria, âgée de trois ans, qui ne pourra donc enfanter qu’une décennie plus tard. Ce laps de temps permet l’espoir d’un "malheur" qui l’assiérait définitivement sur le trône de France… Et il ne s’arrête pas là : il propose aussi de donner sa fille, Mademoiselle de Montpensier, comme épouse au jeune prince des Asturies, futur héritier du trône d’Espagne, pour conforter ses positions. La réaction à Madrid est enthousiaste, et les choses se mettent vite en place. L’échange des princesses a lieu début 1722, en grande pompe, sur une petite île au milieu de la Bidassoa, la rivière qui fait office de frontière entre les deux royaumes. Tout pourrait aller pour le mieux. Mais rien ne marchera comme prévu. Louis XV dédaigne l’Infante perdue dans l’immensité subtile et tourbillonnante du Louvre et de Versailles ; en Espagne, Mademoiselle de Montpensier ne joue pas le jeu et se refuse à son mari, au grand dam de ses beaux-parents Philippe V et Elisabeth de Farnèse. À la fin, un nouvel échange a lieu, beaucoup plus discret cette fois : chacune des princesses retourne dans son pays…


Ce que j’en pense :

Suite à la mort de Louis XIV, c’est à Louis XV, son arrière-petit-fils, de monter sur le trône. Mais ce dernier est alors trop jeune pour gouverner. La Régence revient donc à Philippe d’Orléans. Celui-ci aime la position de pouvoir qu’il occupe et ne tient pas à ce que cela s’arrête. Si Louis XV meurt sans héritier, c’est au Régent que reviendra le pouvoir. À partir de ce constat, il va mettre en place un plan « diabolique ». Il propose un mariage entre Louis XV, onze ans, et l’Infante Maria Anna Victoria, 3 ans. La menace d’un héritier est donc repoussée pour quelques années. En outre, le Régent place ses espoirs en la santé fragile du Roi. Mais ce mariage arrangé ne lui suffit pas, il tient également à marier l’une de ses filles, Mademoiselle de Montpensier, à l’héritier d’Espagne afin de renforcer son propre pouvoir. L’échange s’effectue en 1722, mais rien ne se passe comme prévu et voilà que quelques années plus tard l’échange se fait en sens inverse.

Difficile de mettre ce livre dans une « case »… c’est un roman historique, certes, mais il prend plus l’apparence de ce que j’appelle une biographie romancée. Le récit à la troisième personne y contribue. L’auteur nous guide à travers l’Histoire et l’histoire. On observe les faits, les événements, et l’auteur étaye ses dires d’extraits de correspondances authentiques. Ce qui rajoute beaucoup de crédibilité à l’ensemble. Après ce n’est pas non plus une biographie au sens stricte du terme, car ce livre revient "seulement" sur quatre ans de quatre personnages principaux : le Roi, deux princesses et l’héritier d’Espagne. Quatre ans d’une grande importance.

J’ai eu du mal au tout début avec le style de l’auteur. Sa façon d’écrire me donne l’impression de suivre le fil de sa pensée. Lorsque l’on ne s’y attend pas, c’est surprenant et donne une impression de confusion, mais on s’y fait très vite. Les chapitres alternent entre ce qui se passe à la cour de France et à la cour d’Espagne. Il m’a semblé que le plus souvent on suivait l’Infante au détriment de Mademoiselle de Montpensier, mais peut-être est-ce parce qu’il y a plus de choses à dire sur « l’histoire d’amour » entre Maria Anna Victoria et Louis XV.

Justement, parlons de l’Infante. J’ai vraiment eu beaucoup de mal avec ses comportements. Elle a trois ans, au début, mais elle se comporte comme une adolescente voire même une adulte. Elle est éperdument amoureuse du roi, à trois ans… Elle offre sa souffrance à Dieu pour expier les pêchés de son père. C’est perturbant et peu crédible à notre époque, mais sachant que l’éducation n’était pas la même et que les enfants, étant vus comme des adultes inachevés, n’avaient pas d’enfance à proprement parler, c’est plausible bien que surprenant. Malgré tout, cela reste une enfant charmante et charmeuse, à qui on s’attache assez vite. On ne peut s'empêcher d'avoir de la peine pour elle, lorsqu'elle découvre les vicissitudes de la cour du Roi de France : un jour elle est adulée, le lendemain elle n'existe presque plus...

Mademoiselle de Montpensier, quant à elle, est propulsée dans une cour étrangère dont elle ne sait rien, dans une famille qui l’accueille avec froideur et dans le lit d’un jeune homme empressé mais ignorant. La pression qu’elle subit de toutes parts lui fait perdre à moitié la tête mais n’émousse pas son esprit de rébellion et sa résistance. J’ai aimé sa combattivité, même si, à cette époque, elle ne sied guère à une dame. Car, bien entendu, une femme doit être docile et soumise à son mari (ou encore son père/son frère etc.). Même quand le mariage a été arrangé, ce qui implique - la plupart du temps - qu'on a donc été échangé comme une vulgaire marchandise.

Au final, ce livre a été une excellente découverte et m’a permis d’apprendre beaucoup de choses. L’auteur maîtrise le sujet et le traite avec beaucoup de rigueur et de clarté. Ce roman se dévore tant il est passionnant.

Je tiens à remercier La Librairie Dialogues, grâce à qui j'ai pu faire cette belle découverte.

Appréciation globale : 
Très intéressant et prenant


Un extrait pour la route :

" De toute façon, il est enchaîné : en Espagne est excommunié quiconque ne partage pas le lit conjugal. Dorénavant et jusqu'à ce que l'un des deux meure, ils sont condamnés à dormir, ou à s'empêcher de dormir, ensemble. " (p. 234)  

Je vous invite également à regarder cette courte vidéo où l'auteur présente son roman :



Se le procurer :

& Enjoy

14 commentaires:

  1. Très bonne critique. Ce n'est pas mon style, mais essayer de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment :) Je ne peux que vous encourager à le lire !

      Supprimer
  2. J'aime tout ce qui touche à l'histoire alors pourquoi pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes l'histoire il devrait te plaire :D

      Supprimer
    2. Il est dans ma liste d'envies , apres un voyage en castille cette annee, cela le prolongera!

      Supprimer
    3. C'est une excellente idée ^^ De quoi replonger dans les souvenirs de vacances :D

      Supprimer
  3. Il ne m'attire pas particulièrement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, chacun ses goûts après, c'est normal :)

      Supprimer
  4. Oh, merci merci pour cet avis! Je note! J'ai un livre de cet auteur dans mal pal, je vais essayer de le lire vite pour éventuellement m'offrir celui là :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, de rien :P Et moi, je vais essayer de me procurer les autres ouvrages de l'auteur !! ^^

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Je ne peux que te le conseiller, tant il est intéressant et instructif :)

      Supprimer
  6. Je l'ai commencé. Pour l'instant, le style très spécial de l'auteur me bloque un peu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le style est spécial, mais je garde un excellent souvenir de cette lecture. J'espère que tu apprécieras plus par la suite :)

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !