Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/cent-droles-doiseaux-de-la-foret.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/lettres-dolly.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/vikings-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/noblesse-oblige-tome-7-le-roi-mis-nu.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/prada-prejuges.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/lhayden-tome-1-le-secret-deli.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/le-trone-de-fer-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/piece-montee.html

mercredi 15 mai 2013

Le siècle de Dieu

Titre du roman : Le siècle de Dieu
Lire un extrait

Auteur : Catherine Hermary-Vieille

Nombre de pages : 357

Mon édition : Albin Michel

Genre : Historique

4ème de couverture :

L’une voulait l’or et la gloire.
L’autre ne demandait que l’amour de Dieu.

Passionnée par l’Histoire et ses destins intimes, la romancière Catherine Hermary-Vieille, prix Femina pour Le Grand Vizir de la nuit, fait revivre le règne de Louis XIV et les débuts de la Régence dans une fresque éblouissante.

Quand elle arrive en 1665 à Paris, Anne-Sophie n’a que seize ans mais beaucoup d’espérances. Issue de la noblesse bretonne, elle a quitté Lannion avec sa cousine Viviane pour se marier à un homme qu’elle ne connaît pas. Tandis qu’elle s’émerveille de la découverte de Paris, fréquente le salon de Melle de Scudéry et côtoie Mme de Sévigné, Viviane fait vœu de pauvreté en épousant la cause des Sœurs de la Charité et en se rapprochant de Jeanne Guyon.

S’inspirant de ces deux chemins opposés, la plume flamboyante de Catherine Hermary-Vieille embrasse les contradictions d’une époque d’ombres et de lumières. Des fastes de Versailles à la misère du peuple qui crie famine, de l’exil de Fouquet à la révocation de l’édit de Nantes en passant par les fabuleux portraits de Mme de Maintenon et Ninon de Lenclos, de Fénelon et de Bossuet, l’inoubliable roman du Grand Siècle.


Ce que j’en pense :

Anne-Sophie est une jeune bretonne venue à Paris pour se marier avec un parfait inconnu. Sa cousine, Vivianne, a accepté de l’accompagner alors qu’elle s’apprêtait à rentrer définitivement au couvent. Dès lors, une nouvelle vie commence pour elles. Anne-Sophie côtoie les nobles de la cour et s’étourdit dans les fêtes. Vivianne, elle, dévoue son temps aux miséreux, aux gens dans le besoin.

Finalement, on s’aperçoit très vite que l’histoire de ces deux jeunes femmes n’est pour l’auteur qu’un prétexte pour parler du contexte de cette époque. En conséquence, on s’attache assez peu aux personnages. Même s’il est agréable de les suivre. Les ambitions des deux femmes n’étant pas les mêmes, cela permet de voir le règne de Louis XIV sous toutes ses facettes, de voir les deux côtés de la médaille. D’un côté il y a les fêtes, l’opulence, le luxe… et de l’autre la misère, les disettes et la pauvreté. De plus, on voit le règne qui se durcit progressivement, qui tombe peu à peu dans le rigorisme. On observe en tant que spectateur la fulgurante ascension sociale de Madame de Maintenon, l’affaire des poisons, les messes noires, les machinations de Madame de Montespan… Catherine Hermary-Vieille nous dépeint avec brio un siècle marqué par le règne du Roi Soleil, par les persécutions religieuses et surtout par les guerres.

Il ne faut donc pas s’attendre à un rythme effréné, à une œuvre pleine de rebondissements et de retournements de situation. Cela pourra en déstabiliser plus d’un, car le vrai personnage principal de ce roman, c’est le 17ème siècle.

Au final, pas d’héroïne sulfureuse, pas de rythme exalté. Mais Catherine Hermary-Vieille dresse avec habileté le portrait d’un siècle mouvementé et riche en évènements.

Appréciation globale :
Instructif et intéressant

Se le procurer :
La Librairie Dialogues - Papier ou Ebook
Les Libraires - Papier ou Ebook

& Enjoy

6 commentaires:

  1. Cette dame écrit de sacrés livres dans lequel on apprend toujours plein de choses! :) Merci pour cette référence, ça pourrait me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avais aussi lu et aimé "La Bourbonnaise" du même auteur... très intéressant et instructif !
      De rien, tout le plaisir est pour moi ;)

      Supprimer
  2. Même si j'aime ce siècle, je préférerai avec des personnages au premier plan...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, les personnages ne sont pas totalement effacés hein, mais c'est vrai qu'ils partagent l'affiche ^^

      Supprimer
  3. Je t'avoue que pour le coup, je passe mon chemin :/

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !