Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/jour-de-pluie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/mork.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/la-roseraie-de-josephine-et-autres.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/une-femme-sous-surveillance.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/le-secret-de-linventeur-tome-2-lenigme.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/la-cle-molette.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/clovis-roi-des-francs.html

mercredi 9 mai 2012

Starters, tome 1

Titre du roman : Starters, tome 1

Auteur : Lissa Price

Nombre de pages : 450

Mon édition : Robert Laffont (Collection R)

Genre : Science-Fiction

Ressenti global :

4ème de couverture :

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !

Ce que j’en pense :

États-Unis, année non communiquée. La Troisième Guerre Mondiale a eu lieu et s’est terminée il y a peu de temps. Des armes bactériologiques ont été utilisées, tuant toutes les personnes n’ayant pas eu la chance d’être vaccinées. C’est pourquoi il ne reste plus que les jeunes - les Starters - et les plus vieux - les Enders -, c'est-à-dire les personnes les plus vulnérables, celles que le gouvernement a cherché à vacciner en premier. Je sais que beaucoup de lecteurs ont été déçus de ne pas en savoir plus sur la Guerre. Personnellement, cela ne m’a pas gênée. Il suffit de savoir qu’elle a éclaté. Une raison ? Probablement la bêtise humaine.

Quand je parle de vieilles personnes, ce sont vraiment des personnes très âgées. Les avancées technologiques et médicales sont telles qu’il est maintenant possible de vivre jusqu’à 200 ans. Lissa Price nous dépeint un monde terrifiant de réalisme. On y retrouve la [très actuelle] recherche de la beauté parfaite, de la jeunesse éternelle… poussée à son paroxysme. Être bicentenaire ne suffit plus aux Enders, il leur faut toujours plus. C’est pourquoi ils en viennent à louer les corps de Starters afin d’être jeunes à nouveau. Le concept est simple, ils louent un jeune corps pour une durée déterminée en s’engageant à ne pas l’abîmer. Ils en prennent le contrôle et ainsi peuvent profiter d’une seconde jeunesse, faire des activités physiques qui ne sont plus à leur portée.

Toutefois, pour accepter d’être un « donneur », il faut être désespéré. Un peu comme Callie - et tous ses compagnons qui se sont retrouvés à la rue suite à la disparition complète de leur famille. Callie a un petit frère de sept ans qui risque de mourir si on ne le soigne pas très vite. C’est ce qui motive l’adolescente à accepter un marché aussi atroce : à la fin de son contrat elle touchera assez d’argent pour être à l’abri du besoin pendant quelques temps et soigner convenablement son petit frère. De plus, on lui a assuré qu’elle ne sentira rien et ne fera que dormir pendant toute la durée de la location.

Malheureusement, rien ne se passe comme prévu. Callie reprend possession de son corps bien avant la fin de la location. Pire, elle s’aperçoit que sa locataire - Hélèna - a de sombres desseins. La voilà devant un énorme dilemme. Elle veut empêcher à tout prix le meurtre que s’apprête à commettre sa locataire, mais en même temps elle ne peut pas retourner à Prime Destinations (son "employeur"), sinon son contrat sera rompu, elle ne touchera pas son argent et elle aura fait tout ça pour rien. Elle est livrée à elle-même et ne sait pas quoi faire.

Cependant, petit à petit, Callie va s’apercevoir qu’Hélèna n’est pas qu’une vieille toquée ayant une étrange lubie - à savoir, tuer les gens - elle pourrait même avoir raison. La jeune fille va découvrir d’horribles machinations. D’inimaginables et d’abjectes machinations. Elle va donc faire tout son possible pour les contrecarrer. L’intrigue est bien menée, elle tient la route et on y croit sans mal. Il n’y a aucun temps mort et l’ennui n’a pas le temps de s’installer. On est propulsé dans l’histoire aux côtés de Callie.

Cette dernière est touchante et attachante, bien qu’un peu niaise par moments. C’est quelqu’un de courageux, qui veut faire tout son possible pour sauver son petit frère. C’est d’ailleurs le seul personnage qui soit fouillé, recherché et travaillé. Les autres ne sont pas lisses, mais on ne sait que très peu de choses sur eux - à part sur Hélèna. L’écriture sans fioriture peut déstabiliser, mais elle est fluide et rend le récit bien entrainant.

En conclusion, ce n’est pas un coup de cœur pour moi, mais une lecture très agréable. Un livre que j’ai dévoré en une journée ! J’ai beaucoup aimé me retrouver dans l’univers de Callie - criant de réalisme - et assister à son combat pour survivre. J’espère que le tome 2 - qui clôturera cette duologie - prévu pour novembre 2012 apportera tout un tas de réponses...

J’aime :

- Le réalisme du récit et sa crédibilité
- L’originalité du concept et de l’intrigue
- Callie, l’héroïne de l’histoire
- Le triangle amoureux un peu spécial
- L’anonymat de l’ennemi « suprême »
- Le fait que ce soit une série en deux tomes : pas besoin d’attendre le tome 42 pour avoir toutes les réponses

J’aime un peu moins :

- Michael, car je n’ai pas réussi à vraiment le cerner dans ce tome

Un extrait pour rire un peu :

"Michael vient s'asseoir près de moi. Après avoir passé un bras autour de mon cou, il me renifle les cheveux.
- Tu sens... la cerise.
- Tu aimes ?
- D'après toi ? me murmure-t-il avec son air irrésistible. Tu me fais penser à une voiture, Callie, une belle voiture qu'on n'avait pas lavée depuis un an. Et là, tout d'un coup, tu as eu droit à la totale : lavage-lustrage, accessoires, gentes alliage et peinture métallisée. (Il donne une pichenette aux pendentifs accrochés à mes lobes.) Tu brilles de partout, mais au fond, tu es toujours la même voiture, aussi chouette qu'avant."
Page 88 

Pour aller plus loin :


Lire le premier chapitre
Lire la nouvelle exclusive


Se le procurer :

& Enjoy

18 commentaires:

  1. Rien que le principe de location des corps, ça fait froid dans le dos !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr ! Rien que d'imaginer le concept j'étais... brrr. Mais bon, quand on voit tous les efforts que font les gens pour rester/paraître jeunes, on se dit que ça peut arriver un jour, finalement. =/

      Supprimer
  2. J'ai eu exactement le même ressenti : pas un coup de coeur, mais une lecture très agréable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En voyant tous les avis dithyrambiques et les coups de cœur des autres bloggueurs j'avais un peu peur mais finalement j'ai bien fait de me lancer. Même si je n'ai apparemment pas autant aimé (ou pas de la même manière) que les autres, je suis bien contente de cette lecture ^^

      Supprimer
  3. J'ai bien aimé cette lecture, mais j'en attendais plus ! La romance m'a laissé de marbre... =/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention risque de spoil :

      Bah en même temps, romance entre guillemets quoi ... Michael m'a laissée assez indifférente. Mais j'aime bien le petit retournement de situation à la fin avec Blake, même si c'était hyper logique en fait xD
      Personnellement je ne suis pas déçue, car je ne m'étais pas montée la tête avec tout plein d'espoirs fous ^^

      Supprimer
    2. Moi, j'ai fait tout le contraire :D je me calmerais la prochaine fois !

      Supprimer
    3. Je me suis tellement fait avoir avec ça que maintenant j'essaye plus d'anticiper ce que j'attends (très précisément) d'un livre. Sinon je suis toujours déçue alors que le bouquin en lui-même est bien (en général) xD

      Supprimer
  4. Haha, tu as mis l'extrait ! Bon, je trouve ça culotté, mine de rien, que les vieux de 200 ans ne soient pas satisfaits et veulent encore vivre. Mince alors, mais après 200 ans sur terre, tu fais quoi ? T'as tout fait dans ta vie, j'veux dire... Perso, je voudrais carrément pas :o C'est marrant, j'étais en train de me demander ce qu'il se passe pour le Starters qui loue son corps, au moment où j'ai lu la réponse dans ta chronique x) Bref, je suis ravie que tu aies aimé, et j'ai encore plus envie de le lire maintenant >.< Crotte de bique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair ils se gênent pas les vioques hein ? Bah si tu veux ils ont a disposition un corps tout jeune en forme pour faire des activités à sensation et zont pas peur de se tuer (même si normalement ils doivent pas mettre le corps en danger). Mais bon, si fallait tout expliquer rationnellement on y serait encore hein ! ^^
      Contente d'avoir réussi à te tenter encore une fois :D

      Supprimer
    2. Je veux bien, mais ils avaient toute leur vie à eux pour le faire quoi. A moins que le système ne soit instauré depuis perpet' les oies, et qu'ils aient eux aussi dû louer leurs corps, ne pouvant alors profiter de leur jeunesse :o Ca m'intrigue maintenant >.<

      Supprimer
    3. Ah mais je cautionne pas leur délire dégueulasse xD
      Pour connaitre la réponse il faudra le lire :P

      Supprimer
  5. RoOoh j'ai trop envie de le lire ! x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il le faut :D Il est vraiment sympathique !

      Supprimer
  6. J'ai du trop lire de ce genre de chose alors ...
    Mais c'est quand même sympathique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que selon ce qu'on a déjà lu dans le genre, on a pas la même perception... comme je l'ai dit, je suis novice donc je peux encore être étonnée ^^

      Supprimer
  7. C'est assez alléchant. Moi qui ne me tournerait pas vers de la SF au premier abord, j'avoue que celui-ci me tente pas mal ! L'extrait me fait sourire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve l'extrait assez mignon ^^
      Il est assez surprenant, j'aime le concept de la "Banque des corps" même si cela fait froid dans le dos !

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !