Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/asterix-et-la-transitalique.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/seules-les-femmes-sont-eternelles.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/gloutons-et-dragons-tome-3.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-adieux-la-reine-lecture-commune.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/paris-toujours.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-fleurs-du-repentir.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/ou-est-passee-lola-frizmuth.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/paris-le-retour.html

mercredi 30 mai 2012

Le Théorème des Katherine

Titre du roman : Le Théorème des Katherine

Auteur : John Green

Nombre de pages : 279

Mon édition :
Nathan

Genre : Jeunesse

4ème de couverture :

Pour Colin, jeune homme surdoué, la femme idéale s'appelle Katherine.

Il est sorti avec 19 Katherine… et s'est fait larguer chaque fois.

Lorsque sa 19ème Katherine le quitte, il part noyer son chagrin dans un voyage avec son ami Hassan. Alors qu’il élabore une formule mathématique pour prédire la date de rupture avec sa prochaine Katherine, une rencontre va remettre en cause son idéologie de l’amour. Et si l’amour ne respectait pas le théorème des Katherine ?

Ce que j’en pense :

Pas facile de n’être qu’un surdoué, c’est même un grand malheur dans sa vie. Colin aimerait être bien plus que cela : il aimerait être un génie. Et comme tout génie qui se respecte, il souhaiterait avoir sa « minute Eurêka » et faire une découverte qui révolutionnera le monde. Il est désespéré d’avoir une intelligence hors norme mais de ne rien en faire d’extraordinaire. Alors, lorsque sa 19ème Katherine le largue, la coupe est pleine. Il n’en fallait pas plus, et le voilà parti à l’aventure sur les routes en compagnie de son meilleur ami - et actuellement seul ami. Il se donne pour but de trouver un théorème pouvant prévoir la durée d’une relation. Mieux encore, un théorème pouvant prévoir qui larguera l’autre. Vaste projet. Cependant, les rencontres qu’il va faire au cours de ce voyage vont changer bien des choses.

Personnellement, j’ai trouvé cette lecture divertissante. Les passages mathématiques ne m’ont pas tant emballée que cela, les maths n’étant pas mon sujet de prédilection. Toutefois, il ne faut avoir aucune crainte, ces passages restent peu nombreux et pour ceux que cela intéressent il y a des explications. Le personnage principal, Colin, est touchant et attendrissant. On ne peut que compatir à son malheur : être largué 19 fois ce n’est tout de même pas rien. De plus, tout le monde attend tellement de lui qu’il se sent misérable de ne pas répondre à leurs attentes et de ne pas être le génie espéré. Hassan, son meilleur ami, l’accompagne dans cette virée en voiture. Il m’a fait beaucoup rire et sourire car il aide Colin dans sa socialisation, mais pas toujours en douceur.

Je suis tout simplement ravie de cette lecture. J’ai ainsi pu découvrir l’exquise plume de John Green et faire la rencontre d’un héros peu ordinaire. Lui qui semble destiné à ne sortir qu’avec des Katherine et à être invariablement largué va peut-être enfin trouver l’amour, le vrai.

En conclusion, un livre que je vous recommande sans hésiter. C’est une belle histoire sur l’amour, mais également une belle histoire d’amour. On ne s’ennuie pas, au contraire, on s’amuse beaucoup. Divertissement garanti !

J’aime :

- Colin, surdoué qui n’a rien d’héroïque au final, mais qui est bigrement attachant
- Hassan, le meilleur ami optimiste toujours là
- La plume de John Green
- Le thème du roman qui prête plus à sourire qu’autre chose
- Qu’on essaye de traiter l’amour mathématiquement… ambitieux mais est-ce réalisable ? (réponse en lisant ce roman ;P)

J’aime un peu moins :

- Les passages purement mathématiques – heureusement peu nombreux – qui ne m’ont rien apporté

Appréciation globale :
 Un livre jeunesse qui se lit sans mal
  Se le procurer :

& Enjoy

6 commentaires:

  1. Mince depuis que tu l'as posté je voulais venir, et à chaque fois j'ai oublié >.< Boulette powa ! Dis-moi, il a quel âge, le Colin en fait ? Oo Non parce que, mine de rien 19 Katherine. Mais il n'a jamais eu d'autre copines qu'une Katherine ? Oo Arf, je suis intriguée pour le coup xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais dis carrément que tu m'oublies :P
      Euh, bah il vient d'avoir son BAC, ou l'équivalent ! Et oui, que des Katherine, il fait une sorte de fixation dirons nous et ne veut sortir qu'avec des Katherine car c'est un beau prénom harmonieux tout ça quoi ^^

      Supprimer
  2. Je l'ai dans ma PAL, mais je vois des avis assez divers dessus, certains aiment et d'autre sont plus mitigés. Je compte quand même le lire pour voir par moi même ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mieux reste toujours de se faire sa propre idée, c'est certain ! ^^ Après, c'est vrai que je n'en garde pas un souvenir impérissable, mais c'était une lecture agréable !

      Supprimer
  3. Il me fait de l'oeil, mais je crois que je vais attendre de pouvoir l'emprunter avant de le lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il vaut mieux l'emprunter celui-ci. C'est une lecture agréable, mais pas de quoi se jeter dessus non plus :)

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !