Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/12/maisie-hitchins-tome-2-laffaire-du.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/12/rentree-litteraire-2014-le-roi-disait.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/12/barbarie-20.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/11/la-vague.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/11/dualed-tome-2-divided.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/11/fables-tome-1-legendes-en-exil.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/11/liaison-dangereuse-tome-1-jalousie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2014/11/titre-du-roman-violante-ou-le-bal-des.html

mardi 7 février 2012

Le Grimoire au Rubis, cycle 2 – Au temps des sortilèges, tome 3 : La sarabande des Spectres

Titre du roman : Le Grimoire au Rubis, cycle 2 – Au temps des sortilèges, tome 3 : La sarabande des Spectres

Auteur : Béatrice Bottet

Nombre de pages : 382

Mon édition : Intégrale Casterman

Genre : Historique, Fantastique

Ressenti global : http://3.bp.blogspot.com/-2XgjfRw1HSw/TedeJagsnmI/AAAAAAAAAHQ/G4mOdOd0UAQ/s1600/Note+5+copie.jpg

4ème de couverture :

Qui aurait pu prévoir que la délicieuse Madeleine allait traverser toutes ces épreuves ? Le grimoire au rubis sans doute... mais il reste étrangement silencieux, bien à l'abri dans l'antre de maître Hamelin. Et voilà qu'un autre grimoire, un grimoire à la pierre noire, un grimoire diabolique, semble mener la danse dans la ville de Montgrèze. Est-ce lui qui fait surgir des spectres le soir aux coins des rues ? Est-ce lui qui menace Madeleine et sa famille ?

Ce que j’en pense :

Si vous n'avez pas lu les tomes précédents, attention.

Ce tome – qui clôture le cycle 2 de la saga du Grimoire au Rubis – nous offre une intrigue encore plus poussée et captivante que les deux volets précédents.
Tout commence dans la joie et la bonne humeur. Récemment, aucune femme n’a été accusée de sorcellerie, les compagnons de la nuit peuvent donc se reposer. Ce qui laisse le temps aux jumelles de profiter de la vie et de leurs amoureux respectifs. Mais le destin est cruel. Un drame sanglant précipite très vite Madeleine au travers de nombreuses épreuves bien douloureuses pour une si jeune fille. Son entourage est bien entendu là pour la soutenir et l’aider à supporter toute cette peine.

Cependant quand la magie noire s’en mêle, cela prend vite des proportions bien plus importantes et c’est maintenant toute la famille Tarondeau qui est en danger. Certaines personnes peu scrupuleuses sont prêtes à tout pour récupérer un bien compromettant qui leur a été soustrait. Et malheureusement les jumelles et leurs parents adoptifs se trouvent en plein milieu de cette sombre affaire. Bref, vous l’aurez sans doute compris, l’intrigue change un peu de thème. Ici, il n’est plus question de chasses aux sorcières et de sauvetages comme dans les deux premiers tomes. On parle par contre de magie noire, des « vraies » sorcières, des pratiques occultes auxquelles elles s’adonnent et du Grimoire Noir qui est au milieu de tout cela.

Venons-en aux personnages. Apparait dans ce volume Bertrand, un personnage très charismatique et qu’on ne peut qu’aimer tout de suite. Sous ses airs de joyeux drille provocateur se cache un homme bien plus complet, ayant une personnalité intéressante. Marguerite s’est assagie. Quant à Madeleine, elle sort grandie des épreuves qu’elle traverse. Pour notre plus grand plaisir, Salviat – étant fidèle à lui-même – va se retrouver dans des situations bien délicates et savoureuses à souhait, tout du moins pour le lecteur.

S’il y a une petite ombre au tableau, c’est dans l’épilogue qu’elle se trouve. Il est à mon goût un peu expéditif et je n’aurais pas dit non à un épilogue un peu plus long. Juste le temps de s’attarder un peu plus sur les situations des différents personnages quelques années plus tard. Comprenez-moi, c’est difficile de se détacher de tels personnages après 1000 pages d’aventures, de péripéties et rebondissements en tous genres.

Pour conclure, La sarabande des spectres est le tome de ce deuxième cycle qui m’a le plus enchantée. L’intrigue est bien menée et totalement captivante. Il est difficile de refermer le livre une bonne fois pour toute et de dire adieu à Marguerite, Madeleine, Salviat, maitre Hamelin et tous les autres. On a partagé un pan passionnant de leur vie et on en vient très vite à espérer que cela dure un peu plus longtemps. Une saga que je vous recommande chaudement.

Je remercie Babelio et les éditions Casterman pour l’envoi de l’Intégrale que je possède.

Se le procurer :
Les Libraires Tome 3 - Intégrale
Librairie Dialogues Tome 3 - Intégrale
& Enjoy

6 commentaires:

  1. Si j'ai bien compris, c'est la suite ça. Non parce que je sais pas, je m'y perds, avec ces cycles (c'est quoi ça d'ailleurs ?) et ces tomes xD

    Bah, je suis contente qu'il t'ai plût en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ui, c'est un peu compliqué hein ? Allé, j'essaye d'expliquer.
      C'est saga qui raconte "la vie" du Grimoire au Rubis et ces différents propriétaires. Cela s'étale sur plusieurs siècles.

      Chaque cycle correspond à une époque précise avec des personnes précisent (il y a trois cycles).
      Dans chaque cycle il y a trois tomes qui racontent une histoire : ici c'est l'histoire de Marguerite et Madeleine ^^ Donc au final, 9 tomes, 3 cycles, 1 saga :D

      Je t'ai éclairé ou embrouillé ?
      En tous cas, merci :D

      Supprimer
    2. Un peu des deux, mais merci pour l'explication. Mais, est-ce que les cycles peuvent se lire indépendamment ? À moins que Salviat soit présent du début à la fin ? (a) Non parce que lui et moi, on est potes quoi *sort* mais je crois pas avoir l'envie de touuut lire.

      Supprimer
    3. Bah oui, moi je n'avais jamais lu les autres cycles avant. Chaque cycle (3 tomes) raconte l'histoire de personnages différents à des époques différentes ! Salviat ne peut malheureusement pas être mille fois centenaire :P

      Il y a quelques allusions au cycle précédent mais juste des noms en fait qui n'ont rien à voir avec l'histoire. Genre :
      "Oh, tu as vu, le grimoire a appartenu à X". Les liens s'arrêtent là :)

      Donc easy pour comprendre ^^

      Supprimer
    4. Si, Salviat peut être mille fois centenaire, parce que Salviat il assure, c'est tout. Je sais juste qu'il croit tout comme moi que les livres ont des sentiments, mais ça prouve qu'il est génial, et hors-norme. Donc, il peut vivre autant d'année *sort*

      D'accord, c'est parfait alors, merci beaucoup pour avoir éclairé ma lanterne x)

      Supprimer
    5. Salviat est un Dieu, Salviat est immortel *_*

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !