Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/les-enquetes-de-linspecteur-higgins.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/une-enquete-trepidante-du-club-wells.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/la-chine-en-12-recits.html

mardi 8 février 2011

Madeleine Vionnet, ma mère et moi

09. [2011] Madeleine Vionnet, ma mère et moi.jpgTitre du roman : Madeleine Vionnet, ma mère et moi

Auteur : Madeleine Chapsal

Genre : Biographique

Nombre de pages : 182

Note : http://img3.imageshack.us/img3/7612/note4k.jpg

4ème de couverture :

Madeleine Vionnet, ma marraine, et Marcelle Chaumont, ma mère, ont créé et dirigé la plus grande maison de haute couture d'avant-guerre, à Paris. Elles m'ont éduquée dans le luxe, mais aussi l'exigence. C'est cette histoire ambiguë de femmes en marche vers leur libération, d'une mode à l'autre, que j'ai voulu raconter. J'en fais partie. "

Ce que j’en pense :

N’étant pas passionnée de mode, ce n’est pas le genre de livre vers lequel je me serais spontanément tournée, cependant je ne regrette absolument pas ma lecture. J’ai passé un très agréable moment en compagnie de notre narratrice et de ces deux grandes dames que sont Madeleine Vionnet et Marcelle Chaumont, respectivement la Marraine et la Mère de Madeleine Chapsal. L’auteur, et narratrice, partage avec nous ses souvenirs en partant de son plus jeune âge.  Elle nous fait le récit de plusieurs vies aux destins mêlés, celles de sa marraine et de sa mère, mais également la sienne puisqu’elle en est le témoin privilégié. Madeleine Chapsal rend ainsi hommage à sa marraine, une femme forte et autoritaire, en avance sur son temps, car elle avait pour but de libérer le corps des femmes des vêtements trop rigides, mais qui est peu connue – ou du moins pas assez – et à sa mère qui est tout aussi incroyable, s’effaçant à leur profit.
J’ai trouvé intéressant de voir l’Histoire de France – et donc les deux Guerres Mondiales – à travers l’univers de la Haute Couture. J’ai été transportée dans un autre temps, fait connaissance d’autres mœurs et j’ai appris beaucoup de choses sur cette époque qu’est le début du 20ème siècle. On s’instruit sous forme d’anecdotes (même si je ne suis pas sûre que ce mot convienne parfaitement), ce que j’ai beaucoup apprécié. Et pour ceux, qui comme moi, ne connaissent rien aux coulisses de la Haute Couture, ce roman est une vraie mine d’information.

L’écriture de Madeleine Chapsal est vraiment très fluide, très agréable à lire. Elle raconte ce qu’elles ont vécu toutes les trois, leur histoire commune, avec des mots très simples mais toujours justes. Cela permet réellement de sentir l’affection que la narratrice porte à sa Marraine et à sa Maman, ce qui est très touchant. J’ai moi-même souri à plusieurs reprises tant certains moments sont attendrissants.
De plus, vous trouverez au milieu une petite « pause photographique » des plus intéressantes. Cela permet de faire un peu plus connaissance avec l’univers qu’évoque l’auteur, en présentant avant tout les personnes citées et également les modèles et les croquis.

En conclusion, c’est un livre que je recommande chaudement, même aux personnes qui ne s’intéressent pas forcément au monde de la mode. Il se lit en quelques heures seulement,  le contenu n’étant ni trop long, ni trop court. J’ai été très impressionnée par le parcours de ces deux femmes, et la force du récit se trouve vraiment dans la plume de l’auteur qui est chargée d’émotions.

Un grand merci à Pauline des éditions J’ai lu pour cette découverte !
logo j'ai lu.jpg
& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !