Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/les-enquetes-de-linspecteur-higgins.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/une-enquete-trepidante-du-club-wells.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/la-chine-en-12-recits.html

dimanche 6 février 2011

In My Mailbox [7]

Bonjour !
Concept initié par la bloggeuse américaine Kristi (The Story Siren), In My Mailbox m'a séduit. Le principe est simple : tous les dimanches (ou un autre jour ...), l'auteur du blog fait un post pour informer ses lecteurs des livres qu'il a reçus dans sa "boîte aux lettres" (c'est symbolique) que ce soit dans le cadre d'un partenariat, d'un emprunt, d'un achat ou d'un concours/anniversaire/fête ! C'est l'occasion d'échanger, de partager ses découvertes, de piquer les idées de lectures des autres ... bref, j'espère en faire un moment convivial. Et pour cela j'ai besoin de vous ! =D
Partenariats :
tardivement vôtre.png

Tardivement vôtre de Jean Buffin
(TheBookEdition, 313 pages)
Source : Auteur
L'acheter : Amazon
La trame est comme un piège qui peu à peu envoûte les protagonistes, se resserrant sur eux dans un rythme soutenu.
Nous suivons Mélanie Nightingale dans les pas de sa première mission. Un rubis flamboyant, la convoitise des pierres précieuses, les drames du passé et la passion sont les ingrédients de ce roman. Plusieurs points de vue y sont exprimés ; on découvrira également les désirs profonds et controversés qui animent nos personnages.
Couleurs, musiques et poésies accompagnent le récit comme des pierres posées sur le gué pour nous aider à découvrir les marguerites de la pelouse au-delà du Lac.
Proposé par l'auteur, j'ai hâte de savoir ce qu'il en est ! Un grand merci à Jean Buffin pour l'envoi de son livre :)
delirium.jpg
Delirium de Lauren Oliver (Black Moon, 451 pages)
Source : Librairie Dialogues
L'acheter : Amazon

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue... Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique d’abandonner ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »
Kiiiia ! La couverture est tout simplement magnifique. Mais je sens que je vais devenir maniaque * dit-elle après avoir essuyé la couverture 10 fois * dès qu'on la touche ça laisse une trace. é_è Et l'histoire me tente vraiment beaucoup ! Un grand merci à la Librairie Dialogues, grâce à elle j'ai l'opportunité de lire ce roman très intriguant :)
tardivement vôtre,buffin,delirium,lauren oliver,amour

Elminster, tome 1 : La jeunesse d'un mage de Ed Greenwood (Milady, 282 pages)
Source : Éditeur
Via : Livraddict
L'acheter : Amazon
Au temps où les dragons du mal rôdent encore dans les cieux de Faerûn, un petit berger rêve d’aventure : son nom est Elminster. Favori de Mystra, la déesse de la magie, il ne manque ni de courage ni d’imagination. Un jour, il deviendra le sage parmi les sages. Mais la voie de la sagesse est semée d’embûches, car le monde est désormais aux mains des barbares et des sorciers : les parents du garçon sont assassinés et son village rasé.
Pour l’heure, Elminster n’a que sa jeunesse pour lui.
Mais la jeunesse n’est-elle pas destinée à changer le monde ?
Un livre qui semble prometteur ! ^^
Surprises :
La danseuse du temple de John Speed (J'ai lu, 573 pages)

L'acheter : Amazon
Inde, 1658. Lucinda, jeune noble portugaise vivant dans la colonie de Goa, n'a jamais quitté la ville et rêve d'aventures... Lorsqu'elle prend part à l'expédition qui doit conduire la sublime Maya, danseuse de temple, auprès du grand vizir de Bijapur à qui elle est offerte en présent, Lucinda sent enfin souffler un vent de liberté. Mais le périple n'est pas de tout repos et l'aventure tourne à la tragédie lorsque le cortège est attaqué par des bandits de grands chemins qui manquent de la violer. Sauvée in extremis par Pathan, un fier et mystérieux soldat indien, elle va connaître ses premiers émois amoureux tout en goûtant aux plaisirs de l'Inde, à ses couleurs et ses saveurs ensorcelantes... Une fresque historique époustouflante qui nous plonge dans l'atmosphère exotique de l'Inde du XVIIe siècle.
La condition de Jennifer Haigh (J'ai lu, 509 pages)
L'acheter : Amazon
Cape Cod, été 1976 : comme chaque année, Frank, son épouse Paulette et leurs trois enfants passent leurs vacances dans la demeure familiale. C'est à la plage que Frank est frappé par l'apparence de sa cadette. À treize ans, Gwen a encore la taille d'une fillette... Le diagnostic est sans appel : Gwen est atteinte du syndrome de Turner. Elle ne grandira pas et restera à jamais prisonnière de son corps d'enfant. Pour tous, ce verdict signe la fin des jours heureux. Vingt ans plus tard, à nouveau réunis dans la villa de Cape Cod, les membres de la famille, un à un, tentent une dernière fois d'accepter - et de faire accepter - leurs choix d'existence. Une splendide saga sur les passions et les tensions qui relient inéluctablement les parents, les frères et les sœurs.
Madeleine Vionnet, ma mère et moi de Madeleine Chapsal (J'ai lu, 182 pages)
L'acheter : Amazon
" Madeleine Vionnet, ma marraine, et Marcelle Chaumont, ma mère, ont créé et dirigé la plus grande maison de haute couture d'avant-guerre, à Paris. Elles m'ont éduquée dans le luxe, mais aussi l'exigence. Je devais exceller en tout, à l'école, aux cours de maintien, dans mon apparence. À leur image... Dès mes trois ans, j'ai assisté aux collections et peu à peu j'ai pris conscience de la grandeur de ce travail accompli par une ruche de douze cents employées, dans une discipline quasi militaire, pour créer et reproduire plus de mille modèles par an. Reste que je ressentais la futilité de ce monde aujourd'hui disparu. Une femme ne valait-elle que par ce qu'elle portait ? Ces chiffons sublimes pouvaient-ils consoler certaines d'avoir dû renoncer à un métier, à une vocation, à leurs rêves d'autonomie ? Derrière cette coûteuse élégance se menait en sourdine un combat. C'est cette histoire ambiguë de femmes en marche vers leur libération, d'une mode à l'autre, que j'ai voulu raconter. J'en fais partie. "
Ils viennent tous les trois d'une surprise 'organisée', par Pauline, l'attachée de presse des éditions J'ai lu. Un très grand merci à elle :D
Et vous, qu'avez vous reçu/acheté cette semaine ?
& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !