Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/la-saga-des-elements-tome-1-les.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-3-une-sortie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-famille-trop-dfilles-tome-15-anna-la.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/linterrogatoire-ou-ce-qui-sest-vraiment.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-2-tous-en.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-decision.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/flying-witch-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/the-vanishing-girl-tome-1.html

mercredi 20 mars 2013

L’Héritage des Darcer, tome 1

Titre du roman : L’Héritage des Darcer, tome 1

Auteur : Marie Caillet

Nombre de pages : 407

Mon édition : Michel Lafon

Genre : Fantasy

4ème de couverture :


Lorsqu’on s’appelle Mydria, qu’on est la fille unique et chérie des puissants Siartt, et qu’on a pour objectif principal d’accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse. Jusqu’au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n’est nullement Siartt, mais l’ultime héritière d’une dynastie renversée depuis des générations ! Horreur : à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d’Aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté…

Le pire danger ne l’attend peut-être pas derrière l’errance, la bataille et les cloques aux pieds. Le pire danger pour un cœur confiant ne tient peut-être qu’en un seul nom : Orest.

Ce que j’en pense :

Avant tout, je tiens à remercier Dame Phooka pour ce livre voyageur. Alors : Mille mercis !

Fille adorée des Siartt, l’une des familles les plus puissantes du Royaume, Mydria est promise à un bel avenir et pourrait bien s’asseoir sur le trône un jour. Mais voilà qu’elle apprend la terrible nouvelle… elle a été adoptée par les Siartt. Elle fait partie d’une toute autre lignée : les Darcer. Ce nom lui donne des droits mais également des devoirs. Si elle veut monter sur le trône en tant qu’héritière légitime, elle doit retrouver l’immense trésor caché par ses ancêtres. Oui, sauf que Mydria, elle, elle aime sa vie telle qu’elle est… elle n’a pas du tout envie de partir à la recherche d’un trésor mystique. Ses parents adoptifs ne sont pas de cet avis, ce qui pousse la jeune fille à fuguer loin de chez elle, dans l’espoir d’échapper à son destin. Mais, si tout se passait toujours comme on le prévoyait, cela se saurait, non ?

Je peux vous le dire, ce n’était pas gagné d’avance… En effet, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Au cours de la première moitié du roman, le rythme est assez lent et Mydria, l’héroïne, me donnait envie de la baffer à tour de bras. Je l’ai trouvée exaspérante et un peu cloche. Elle se met toute seule dans une situation impossible ! Heureusement, lorsque l’on rentre dans la deuxième moitié du roman, cela s’améliore nettement. Tout d’abord parce que Mydria s’est fait à l’idée qu’elle ne peut pas échapper à son destin. Elle arrête donc de se débattre (vainement) et de geindre. Et puis également, parce que l’on a eu l’occasion de se familiariser avec la demoiselle et le groupe qui l’accompagne dans son équipée. On les apprécie un peu plus. J’ai tout particulièrement aimé la relation d’Orest et de Mydria, faite de tensions et de frictions.

Toutefois, je ne suis pas sans cœur. Je comprends parfaitement que Mydria prenne peur et veuille choisir elle-même son destin. Mais elle a une chance inouïe, elle est la dernière descendante des Darcer ! Ce qui lui confère - outre la légitimité au trône - le Don d’Ailes. Les Darcer ont un Don, celui de se métamorphoser en un animal ayant des ailes. Il y a eu des Dragons, des Aigles, des Cygnes… et Mydria, elle, s’est vue assigner comme animal, le papillon. Un être vulnérable et fragile. J’ai beaucoup aimé cette petite touche, l’auteur n’a pas choisi la facilité pour son héroïne. Mais celle-ci parvient à tirer profit de son pouvoir malgré toutes les difficultés qui lui sont liées.

Au final, bien que cela commençait mal, j’ai fini par apprécier cette lecture. Le rythme et l’action montent crescendo : au début il y en a peu, puis petit à petit cela s’intensifie. L’univers dans lequel évoluent les personnages est varié et intéressant. Une chose est sûre, je lirai la suite !

Appréciation globale : 
Une bonne surprise finalement
Se le procurer :

& Enjoy

8 commentaires:

  1. L'idée du papillon moi j'adore! On aurait pu imaginer n'importe quel animal ayant un "pouvoir", mais un papillon c'est tellement petit et fragile. On se demande en quoi cela peut être un atout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment génial ! J'ai beaucoup aimé ce côté là, l'auteur retourne carrément la situation. Au début cela parait un peu ridicule, et finalement... ^^
      En tous cas, merci beaucoup pour ce prêt :)

      Supprimer
  2. Il fait VRAIMENT que je découvre cette série depuis le temps qu'elle me tente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, moi aussi je n'arrêtais pas de remettre à plus tard... mais je ne regrette pas du tout de m'être lancée grâce à Phooka :D

      Supprimer
  3. Très bon livre, j'ai dévoré la série. D'ailleurs il y a plus d'actions dans la suite ! :) Enfin je te laisse découvrir ça :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me rassures ;) En tous cas, je l'espère car la fin est très prometteuse :)

      Supprimer
  4. Oh tient, ça m'a l'air pas mal cette série :) merci pour ton avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, merci à toi de le trouver intéressant :D
      Bonne lecture si jamais tu tentes :)

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !