Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/asterix-et-la-transitalique.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/seules-les-femmes-sont-eternelles.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/gloutons-et-dragons-tome-3.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-adieux-la-reine-lecture-commune.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/paris-toujours.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-fleurs-du-repentir.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/ou-est-passee-lola-frizmuth.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/paris-le-retour.html

vendredi 30 novembre 2012

Glitch, tome 1

Titre du roman : Glitch, tome 1
Lire un extrait

Auteur : Heather Anastasiu

Nombre de pages : 366

Mon édition : Robert Laffont (Collection R)

Genre : Science-Fiction

4ème de couverture :

L'amour est une arme.
Dans une société souterraine où toute émotion a été technologiquement éradiquée, Zoe possède un don qu'elle doit à tout prix dissimuler si elle ne veut pas être pourchassée par la dictature en place.
L'amour lui ouvrira-t-il les portes de sa prison ?

Il y a deux siècles de cela, l'humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d'éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.
Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d'identité menacent de la submerger. Zoe le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d'incontrôlables pouvoirs télékinésiques...
Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoe lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d'autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l'omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d'être désactivés, voire pire...

Ce que j’en pense :

Heather Anastasiu nous conte là une histoire captivante. L’univers qu’elle nous dépeint est glaçant de réalisme. Au début, on ne sait pas grand-chose si ce n’est que les humains se sont transformés en sorte de robots. Ils ne ressentent aucun sentiment, aucune émotion. En théorie seulement, car certaines personnes « glitchent ». C'est-à-dire que la puce qui les contrôle a un dysfonctionnement, libérant l’esprit de son porteur. C’est le cas de Zoe, une adolescente apparemment sans histoire. Elle est terrifiée par ce qui lui arrive. Depuis toujours on lui répète que les personnes qui ont des « glitchs » doivent être dénoncées aux autorités afin d’être prises en charge. D’un autre côté, elle découvre des choses fabuleuses : les sentiments, le fait de pouvoir penser par elle-même, avoir réellement conscience de son environnement et de ce qui lui arrive. Elle hésite donc à se dénoncer, tiraillée entre son devoir et ses désirs. Tout change lorsqu’elle se rend compte qu’elle n’est pas la seule à avoir des glitchs. Sa peur fait très vite place à l’envie de se battre pour la liberté et de résister au pouvoir en place. Mais si c’était si simple…

L’intrigue est bien menée. Certains éléments étaient un peu trop prévisibles à mon goût, même si l’auteur s’évertue à donner de fausses pistes, à semer le doute dans l’esprit du lecteur. Par contre, la fin au contraire m’a laissée pantoise. Je ne m’attendais absolument pas à un tel retournement de situation et pour le coup j’ai été ravie. Cette fin donne vraiment envie de se jeter sur la suite sans tarder… D’autant plus que la plume de l’auteur est entrainante. Le rythme est soutenu, à aucun moment je ne me suis ennuyée car il se passe toujours quelque chose.

Comme je le disais au début, cet univers futuriste est réaliste et intéressant. Puisque l’histoire débute à peu près lorsque Zoe commence à glitcher, on découvre en même temps qu’elle le monde qui l’entoure. Petit à petit des pistes nous sont données et on en sait plus sur la genèse de ce monde et sur son fonctionnement. Monde que l’on découvre cruel et fondé sur des mensonges atroces. L’idée des pouvoirs – partie intégrante de l’identité des glitcheurs – m’a également bien plu. Reste à voir comment cela va évoluer…

Les personnages d’Heather Anastasiu sont charismatiques. Adrien est sans conteste celui que j’ai préféré. Il est attendrissant, tout en étant fort et épris de justice. Par contre, je n’ai pas trouvé Zoe extrêmement touchante. Certes, la situation est nouvelle pour elle… mais quand même je l’ai trouvée trop indécise et surtout très naïve. Il est facile de la manipuler, même quand les ficelles sont énormes. Quant à Max… comment dire, il m’a presque tout de suite été antipathique. Ce qui est sûr, c’est qu’il a une personnalité bien à lui, on voit que l’auteur a travaillé dessus.

On a le droit à l’éternel triangle amoureux. Je ne m’étendrai pas sur le sujet, mais les romances qui se développent au fil des pages sont un peu trop rapides. Des adolescents qui n’ont jamais rien ressenti de leur vie filent déjà le parfait amour après quelques jours… Je suis bien consciente que justement, ils veulent profiter de cette opportunité et rattraper le temps perdu pour découvrir toute la palette des sentiments, mais tout de même il y a des limites. Personnellement, je préfère quand les personnages prennent un peu le temps de se découvrir avant de se faire des déclarations enflammées. Il faut bien avouer que cela a le don de créer des situations assez marrantes par moments. Par exemple :
« - Mettre notre bouche l’une sur l’autre, mais pourquoi ?
- Je ne sais pas, j’ai lu ça dans un livre de l’Ancien Monde. On essaye ? »*

En clair, un livre que j’ai dévoré. Certains petits points m’ont un peu gênée mais globalement j’ai beaucoup aimé cette lecture. Ce premier tome est prometteur, j’espère que la suite sera à la hauteur de mes espérances, et surtout qu’elle sortira d’ici peu…

* Citation sans doute inexacte, car faite de tête. 

Appréciation globale :
Un bon moment de lecture

Se le procurer :
La Librairie Dialogues


& Enjoy

7 commentaires:

  1. Haha, j'adore la citation ! :p
    Mine de rien, le contexte est intéressant, et pour le coup, tu me donnes trèèès envie (comme la plupart du temps, remarque).
    Rebellons-nous contre les triangles amoureux ! *out*

    Bref, tout ça pour dire, que, mine de rien, j'en ai l'eau à la bouche :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est pas mal hein la citation ? :P Super romantique en plus (a)
      Tu m'en vois ravie, je suis vraiment contente d'avoir réussi à te tenter :D Mais oui, le contexte et l'univers sont intéressants. Ce roman mérite le détour :)
      Et tout à fait, non mais sérieux la balance n'est pas équilibrée... Adrien est au top et je déteste Max. Donc forcément pour moi le triangle amoureux n'a pas lieu d'être (surtout pour une héroïne limite nunuche... Adrien mérite mieux que ça :P)

      Et bien moi je dis : HOURRA :P

      Supprimer
  2. J'ai vraiment très envie de le découvrir, espérons que ça se fera ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère également pour toi :) Ce livre est bien sympathique, ce fut pour moi une excellente découverte ! J'espère que tu auras l'occasion de le lire :)

      Supprimer
  3. bon moment de lecture avec des moments qui font penser à des films comme "démolition man", pas l'action juste le comportement des personnages qui ne connaissent rien de la vie "d'avant"....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je le re regarde ce film :D

      Supprimer
  4. il est à ta disposition, personnellement je le connais par coeur et je l'adore..

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !