Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-decision.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/flying-witch-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/the-vanishing-girl-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-fille-davant.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/crotte.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/a-lecole-des-abeilles.html

mardi 27 novembre 2012

Deux officiers du roi

Titre du roman : Deux officiers du roi

Auteur : Alexander Kent

Nombre de pages : 142

Mon édition : Libretto

Genre : Aventure

4ème de couverture :


1774. L’année nouvelle semble offrir à Richard Bolitho et à son ami Martyn Dancer l’aboutissement d’un rêve : devenir lieutenants dans la marine anglaise et quitter l’état d’aspirants pour être nommés officiers du roi ! Le voyage de routine à bord d’une nouvelle goélette entre Plymouth et Guernesey qui devait symboliquement marquer ce changement ne sera pourtant pas de tout repos. Loin de là…


Ce que j’en pense :

C’est le grand jour pour Richard et Martyn : ils passent tous deux l’examen leur permettant de devenir officiers du roi. Après l’obtention du brevet, ils sont affectés à une mission des plus banales. En effet, ils doivent transporter un navire - tout juste sorti du chantier naval - jusqu’à son capitaine. Toutefois, rien ne se passe comme prévu… et le voyage qui s’annonçait calme vire au cauchemar.

Avec ce roman, je partais avec un lourd handicap sans même le savoir. En effet, il fait partie d’une série qui compte près d’une trentaine de livres. Dans « Deux officiers du roi », l’auteur revient sur les débuts dans la marine de son héros, Richard Bolitho. Ce qui fait que l’auteur part de l’hypothèse que le lecteur connait déjà les personnages, qu’on les a déjà côtoyés et donc qu’on n’a pas besoin de présentations. Ce qui est tout à fait logique… car quand on fait bien les choses, on lit une série dans l’ordre ! Je n’ai donc pas réussi à m’attacher à Richard, j’étais trop distante de lui et le voyais plutôt comme un étranger.

À cela s’ajoute le fait que je suis totalement novice en ce qui concerne le « monde maritime ». Je ne connaissais pas du tout le vocabulaire technique utilisé par Alexander Kent ce qui m’a un peu bloquée et a ralenti ma progression. Malheureusement, il n’y avait pas de notes de bas de page salvatrices. Du coup, à chaque mot qui m’était inconnu (et il y en avait pas mal…) je devais poser le livre et faire mes petites recherches. C’est assez vite lassant.

Pourtant, le thème est intéressant et on voit que l’auteur connait parfaitement son sujet. J’aurais juste dû commencer la série dans le bon ordre pour espérer y comprendre quelque chose dans les relations qu’entretiennent les différents personnages. Je pense toutefois que ce roman s’adresse prioritairement aux personnes qui suivent de près cette série et surtout qui s’y connaissent en navires, manœuvres et tout ce qui fait la vie d’un marin !

Merci à Babelio et à Libretto pour cette lecture !

Appréciation globale :
Un peu trop technique pour moi

Se le procurer :

& Enjoy

2 commentaires:

  1. Une trentaine de livres ? Ai-je bien lu ? Oo Ca c'est effectivement, un sacré handicap Oo
    Dommage aussi pour le vocabulaire maritime non expliqué.
    Je passe mon tour, comme tu t'en doutes ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, 28 ou 29 livres... donc bon, si je l'avais vu avant de commencer ça aurait été bien hein ? :D Mais c'est même pas écrit sur la couverture ! :P
      Je m'en doute oui, je le conseille vraiment aux passionnés parce que bon... :/

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !