Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/les-enquetes-de-linspecteur-higgins.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/une-enquete-trepidante-du-club-wells.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/la-chine-en-12-recits.html

dimanche 8 avril 2012

La photo de Jenny Spring

Titre du roman : La photo de Jenny Spring

Auteur : Caroline B. Cooney

Nombre de pages : 310

Mon édition : Livre de Poche

Genre : Jeunesse

Ressenti global :

4ème de couverture :

Entourée d'amis et choyée par ses parents, Janie Johnson est une adolescente heureuse... Jusqu'au jour où elle découvre, sur un berlingot de lait, la photo de Jenny Spring, une enfant kidnappée dix ans plus tôt dans un supermarché du New Jersey.
L'univers de Janie bascule en un éclair : cette petite fille sur la photo, c'est elle ! Comment supporter l'idée que ses parents soient d'infâmes ravisseurs ? Il lui faut à tout prix chercher la vérité, surmonter ses doutes, démêler des souvenirs confus …

Ce que j’en pense :

Il s’agit en fait d’une relecture. Étant plus petite j’avais essayé de le lire mais j’ai abandonné après avoir lu la moitié, plus ou moins. L’ayant retrouvé récemment dans ma bibliothèque j’ai décidé de lui donner une seconde chance. Et j’ai vite compris pourquoi je l’avais abandonné. Je ressors de cette lecture pas du tout convaincue. L’idée de base est intéressante mais elle est mal exploitée, même pour le public visé en priorité. C’est beaucoup trop abracadabrantesque. Ce n’est pas parce que c’est pour un jeune lectorat que la crédibilité ne doit pas être une priorité.

La vie de Janie Johnson, qui a été jusque là des plus ordinaires, change du jour au lendemain. Après avoir vu la photo d’une petite fille de trois ans kidnappée il y a plus de dix ans, elle est persuadée qu’il s‘agit d’elle. Des flash back semblent d’ailleurs confirmer cette théorie. Commence pour elle une quête pour comprendre et surtout découvrir la vérité. Toutefois, elle revient souvent au même point, à se demander si elle a vraiment été kidnappée, si elle ne devient pas folle etc. Il est bon de la voir douter, mais là, c’est beaucoup trop fréquent et au bout de la cinquième fois cela n’apporte plus rien à l’histoire.

Malheureusement, premier mauvais point, l’héroïne est des plus agaçantes. Elle ne m’a pas du tout été sympathique et je n’ai pas ressenti une once de compassion pour elle. Les personnages secondaires sont là mais sans véritable profondeur, ils servent juste à faire avancer l’histoire. Janie aura même une « histoire d’amour » avec son voisin, un ami d’enfance. Enfin, si on peut parler d’histoire d’amour car il n’y a rien de romantique. On peut dire que mon côté fleur bleue n’a pas été satisfait. Après deux baisers ils veulent déjà se trouver un hôtel. L’amour, ici, ne se résumerait qu’à l’acte charnel. Je veux bien croire qu’ils se connaissent depuis plusieurs années, mais ils ne sont pas bien vieux non plus et au risque de passer pour une puritaine cela me choque un peu de voir un tel raisonnement dans un livre adressé à un public très jeune.

Le style n’est pas non plus des plus remarquables. Je dirais même qu’il est très désagréable car il n’y aucune transition. On passe du coq à l’âne sans prévenir, ce que je n’aime vraiment pas. De plus, la fin de ce roman n’en est pas une. On ne connait pas le fin mot de l’histoire, pour cela il faut certainement lire la suite. Cependant, je n’ai pas du tout envie de la lire.

Pour conclure, un livre que je ne recommande à personne. Il est beaucoup trop long et il y a trop de redondances pour être agréable. De plus, les personnages ne sont pas très attachants et le style d’écriture est désagréable.

Les + :

- L’idée de base m’a séduite

Les - :

- L’héroïne à qui on a envie de donner des baffes et non de plaindre
- Une histoire d’amour pas du tout romantique
- Un dénouement qui est une fausse fin
- Un style d’écriture très désagréable

& Enjoy

4 commentaires:

  1. Ah bah finalement, deux livres qui ont le droit à une seule étoile en peu de temps, c'est moyen, et dommage en fin de compte. Mais au moins tu es parvenue à le lire en entier cette fois ! Peut-être n'aurais-tu pas dû ? Oo
    (au passage, j'ai le droit de dire que la couv' est horrible ? Oo)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que je ne les ai pas enchainés ! ^^ Oui, au moins c'est fait et je sais à quoi m'en tenir ... et si j'ai quand même bien fait. Un livre de moins qui a été abandonné en cours de route ;)
      (Oui, tu as tout à fait le droit de le dire :P)

      Supprimer
    2. Tu les as quand lus à intervalles rapprochées, enfin je me comprends quand je dis ça x) Pas faux, mais bonjour le courage pour se motiver à aller jusqu'au bout hein xDD
      (Ahhh ça me rassure ! Encore qu'elle pourrait être sympa s'il n'y avait pas ce mélange de couleurs qui rends caca Oo)

      Supprimer
    3. Je pense que pour les couleurs cela rend encore moins bien sur écran. Cela ne m'avait pas choquée sur le livre en lui-même :)
      Je serai un peu maso sur les bords ? ;)

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !