Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/agence-confettis-meme-pas-peur.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/si-belle-mais-si-morte.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-servante-ecarlate.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html

mercredi 24 novembre 2010

La trilogie des elfes, tome 1 : Abandonné des Dieux

021. Trilogie des elfes, tome 1, Abandonné des Dieux.jpg
Titre du roman : La trilogie des elfes, tome 1 : Abandonné des Dieux

Auteur : James Barclay

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 430

Note : http://img84.imageshack.us/img84/636/note3.jpg

Résumé bref :

Ils peuvent vivre des millénaires.
Ils vont pourtant s’entre-tuer.
Les elfes ont fui vers Calaius pour échapper à leurs ennemis démoniaques. Un acte de bravoure désespéré les a sauvés, au prix de cent mille vies perdues. Takaar, l’elfe qui menait ce combat, a disparu depuis.
Or son peuple a de nouveau besoin de lui, en proie à une guerre civile fomentée par des mercenaires humains qui sèment le chaos. Un seul elfe pourrait réunir les siens. Mais un seul elfe croit encore en lui. Un jeune nommé Auum, qui entreprend de ramener le héros déchu et de sauver son peuple.
Auum qui rejoindra un jour la bande des Ravens …

Ce que j’en pense :

Je tiens à remercier la Librairie Dialogues pour ce partenariat ! Il m’a permis de découvrir un auteur que je ne connaissais pas mais qui me tentait beaucoup !

Il est difficile de donner un avis sur un tel livre ! Je dois avouer que je suis assez mitigée … Le début est difficile à comprendre, le milieu est très entrainant et captivant, mais la fin est trop lente à mon goût. Je vais quand même essayer d’expliquer tout ça le plus clairement possible.

L’action commence tout de suite, seulement nous n’avons pas encore tous les éléments en main pour bien comprendre ce qui se passe. En effet, l’auteur nous éclaire seulement une centaine de pages plus loin, lorsqu’il explique dans un flashback – qui d’ailleurs est écrit d’une façon très émouvante – ce qui s’est passé dix ans auparavant. C’est de cet événement que tout part. Mais on se rend très vite compte que ça va beaucoup plus loin. Au début, il semble que ce soient les elfes entre eux qui se déchirent, mais on s’aperçoit bien assez tôt que les hommes ne sont pas étrangers à la tragédie qui est en train de se passer. J’ai même été surprise par la tournure des événements !

Pour résumer, c’est comme si en France deux camps se combattaient pour savoir si le concept d’égalité a vraiment sa place dans notre constitution. Et évidemment, ce serait le camp qui est contre l’égalité qui l’emporterait (sinon ce n’est pas drôle !). Imaginez ensuite le chaos qui régnerait, la résistance qui s’organiserait et l’oppression qui sévirait. C’est exactement ce qu’il se passe dans le livre.

Je dois dire que l’intrigue est intéressante. Cependant j’ai un peu été déçue car l’auteur privilégie surtout les descriptions de combats sanglants – plus que nécessaire et avec des détails macabres dont on se serait bien passés ! – au détriment de l’intrigue en elle-même. J’ai trouvé que cette dernière aurait peut-être pu être un tout petit peu plus creusée et approfondie.

La violence est donc omniprésente puisqu’on parle d’une guerre entre les différentes races elfiques. C’est un aspect que je n’attendais par forcément dans un livre de Fantasy. C’est, pour moi, trop proche de la réalité, de ce que sont vraiment les hommes : des bêtes civilisées et apprivoisées pour vivre ensemble. Comme je lis principalement pour m’évader loin du réel, ça m’a un peu gêné, mais quand on regarde l’intrigue du roman cette violence est « nécessaire ».

Ce qui est dommage c’est qu’il n’y a pas vraiment de personnage attachant. Ils sont tous très héroïques ou alors détestables, selon les camps. Mais aucun n’a le petit quelque chose en plus qui fait que l’on s’attache tout de suite à lui. Peut-être que ce n’est pas le cas quand on a déjà lu les autres œuvre de James Barclay, car d’après ce que j’ai compris, cette trilogie en devenir suit la jeunesse d’un des personnages, Auum, que l’on retrouve dans les Chroniques. C’est pourquoi je pense qu’il est mieux – même si  ce n’est pas nécessaire – de lire cette trilogie seulement après avoir lu les Chroniques de Ravens. D’autant plus que certains termes elfiques sont utilisés sans véritable explication, on doit donc se faire une idée de leur signification au fil des pages.

Malgré une atmosphère générale assez lourde – une guerre et ce qu’elle implique ce n’est jamais marrant – il y a tout de même certains passages qui font sourire, des situations comiques et d’autres qui sont émouvantes.
En conclusion, c’est un roman que je recommande aux personnes qui ont déjà lu les ouvrages précédents de James Barclay et qui veulent en apprendre un peu plus sur la jeunesse d’Auum. Tout le monde peut bien entendu le lire en comprenant ce qui se passe, mais cela risque d’être moins clair par moment. Si l’occasion m’est donnée, je lirai la suite, mais je ne me précipiterai pas non plus pour me la procurer …

& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !