J’étais là

Titre du roman : J’étais là

Écrit par : Gayle Forman

Nombre de pages : 365

Mon édition : Hachette

Genre : Young-Adult

4ème de couverture :

Cody a dix-huit ans. Elle n'a pas de père, mais une mère barmaid constamment en mini-jupe, et un avenir pas très rose depuis qu'elle a été recalée de la high school de Seattle qui aurait pu lui permettre de quitter enfin son « Shitburg » natal.

Mais tout empire le jour où Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide après avoir avalé une dose massive de poison dans un motel anonyme, non loin de la fameuse high school où elle, brillante boursière, avait été acceptée.

Lorsque les parents de Meg demandent à Cody d'aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s'embarque pour Seattle, avec la ferme intention d'en savoir plus sur le geste de son amie.

Ce que j’en pense :

Cody ne parvient pas à croire au suicide de Meg, sa meilleure amie. Persuadée qu’il y a anguille sous roche, Cody décide d’enquêter afin de découvrir la vérité, car elle est certaine que cette mort cache quelque chose de louche. Pas à pas elle reconstitue les dernières semaines de Meg, fouille, interroge jusqu’à se qu’enfin la vérité, crue et sans concession, lui apparaisse.

J’étais là est une lecture entrainante, qui se lit facilement et qui tient en haleine. Malheureusement, le rebondissement final tombe à plat. Au lieu de me couper le souffle et de me retourner le cerveau (comme l’attend sans doute l’autrice), cela m’a laissée perplexe avec une impression de « tout ça pour ça ». Un peu frustrant quand tout le reste du roman vous a tenu sur des charbons ardents. J’aurais même pu pardonner l’histoire d’amour qui se tisse artificiellement et n’apporte rien au récit s’il y avait eu un final digne de ce nom…

En conclusion, je ne regrette pas la découverte, mais je m’attendais clairement à autre chose (et à mieux). La fin choisie par l’autrice fait sens et reste crédible, mais elle aurait dû être un peu mieux amenée et préparée en amont.

Appréciation globale : 
On reste sur notre faim !
Se le procurer :

& Enjoy

Commentaires

  1. J'en garde un souvenir avec pas mal d'émotions... Mais j'ai oublié le rebondissement final dont tu parles ^^

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !