Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/la-saga-des-elements-tome-1-les.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-3-une-sortie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-famille-trop-dfilles-tome-15-anna-la.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/linterrogatoire-ou-ce-qui-sest-vraiment.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-2-tous-en.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-decision.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/flying-witch-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/the-vanishing-girl-tome-1.html

dimanche 9 octobre 2016

Sorceleur, tome 1 – Le Dernier Vœu

Titre du roman : Sorceleur, tome 1 – Le Dernier Vœu

Auteur : Andrzej Sapkowski

Traduit par : Laurence Dyèvre

Nombre de pages : 384

Mon édition : Milady

Genre : Fantasy, Nouvelles

4ème de couverture :

Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin grâce à la magie et à un long entraînement. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un sorceleur.

Au cours de ses aventures, il rencontrera une magicienne capricieuse aux charmes vénéneux, un troubadour paillard au grand cœur… et, au terme de sa quête, peut-être réalisera-t-il son dernier vœu : retrouver son humanité perdue.

Ce que j’en pense :

Ce premier tome est en fait un recueil de nouvelles. On y découvre Geralt de Riv, personnage principal qu’on apprend à connaître au fur et à mesure. Geralt n’est plus humain, c’est un mutant. Un Sorceleur, pour être plus précis. Il gagne – difficilement – sa vie en chassant les créatures surnaturelles qui ne manquent pas de terroriser la population locale. Vampire, diablotin, goule… aucune de ces abominations n’a de secret pour le célèbre Loup Blanc.

Au cours de ces six nouvelles, on fait donc la connaissance de Geralt. Lucide, fataliste et parfois désabusé, on s’attache à lui dès les premières pages. Il n’est plus humain… et pourtant, il fait preuve de bien plus d’humanité que certains. Courageux et juste, il essaye de survivre dans un monde où il est à la fois prisé et honni. Cette dualité est lourde à porter. En effet, sa mutation lui permet de tenir tête à des monstres sanguinaires, ce qui soulage plus d’une personne… et en même temps elle le marginalise, le marque du sceau de l’infamie. Mais il s’y est résigné…
Geralt détacha une bourse accrochée à sa ceinture et la fit sauter dans sa main en la tenant par les cordons.
- Tu ne m'achèteras pas, dit fièrement le cerbère.
- Je n'en ai pas l'intention. [...]
La lourde bourse heurta sa tempe avec un bruit métallique. [...] Le Sorceleur voyant que le gaillard, quoique à moitié assommé, tâtait encore le sol autour de lui, lui asséna un troisième coup, droit sur le sinciput.
- L'argent ouvre toutes les portes, murmura-t-il
 Chemin faisant, il rencontre des personnages hauts en couleurs qu’on a hâte de retrouver par la suite. Jaskier, le barde dépravé qui n’en est pas moins un fidèle compagnon, Nenneke, une prêtresse au fort caractère et la main sur le cœur ou encore Yennefer, une magicienne aux charmes redoutables.

Si on lit entre les lignes, on s’aperçoit qu’Andrzej Sapkowski nous offre par moments des réécritures de contes traditionnels. Des réécritures plus sombres et moins joyeuses, où tout ne finit pas toujours bien. Ainsi que ce soit en premier plan ou simplement en clin d’œil on pourra reconnaître Blanche-Neige, Cendrillon, la Belle et la Bête, Baba Yaga ou encore le nain Tracassin.

En conclusion, ce premier tome pose les bases d’un univers riche et plein de potentiel et nous présente des personnages aussi attachants que touchants. J’ai hâte de me plonger dans la suite.

Appréciation globale :
Prenant
Se le procurer :

& Enjoy

6 commentaires:

  1. J'ai lu ce tome et le 0,5, j'ai eu un peu de mal avec le recueil de nouvelles, je m'attendais à plonger directement dans une histoire complète, et surtout sur l'origine de Geralt, les différentes opérations subies pour devenir sorceleur etc etc. Je suis à fond dans the witcher 3 en jeu, et j'ai trouvé peu de reponses dans ce premier tome. J'ai beaucoup plus aimé la saison des orages et j'espère que la suite montera crescendo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi qui n'aime pas trop les nouvelles, j'ai été très étonnée de beaucoup apprécier ce recueil ! Après, je savais que j'aurai que des nouvelles et pas une histoire "complète", du coup j'étais peut-être plus prête psychologiquement :P
      Moi, j'ai regardé mon chéri jouer à The Witcher 1 et 2, ce qui m'a donné envie de me lancer dans la série littéraire, et je ne regrette pas. Même si effectivement on n'a que peu de réponses ou d'éléments nouveaux... Vivement la suite quand même ! :D

      Supprimer
  2. J'avais bien aimé ce tome, notamment pour son côté conte. Mais je ne sais pas pourquoi, le tome 2 attend dans ma PAL depuis des lustres !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des séries comme ça, qu'on apprécie, et pourtant on ne se jette pas sur la suite... Peut-être une question d'humeur et d'envie ? En tous cas, je ne compte pas trop attendre avant de lire le tome 2 :D

      Supprimer
  3. J'avais adoré ce premier tome, d'autant plus après avoir joué au jeu. La suite m'attend dans ma PAL (^-^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé retrouver des éléments présents dans le jeu, on voit vraiment la fidélité de l'adaptation ! :) Par exemple, le trailer du premier jeu est vraiment le calque de l'une des nouvelles ^^

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !