Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/la-saga-des-elements-tome-1-les.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-3-une-sortie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-famille-trop-dfilles-tome-15-anna-la.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/linterrogatoire-ou-ce-qui-sest-vraiment.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-2-tous-en.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-decision.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/flying-witch-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/the-vanishing-girl-tome-1.html

dimanche 10 avril 2016

Bird Box

Titre du roman : Bird Box

Auteur : Josh Malerman

Traduit par : Sébastien Guillot

Nombre de pages : 383

Mon édition : Le Livre de Poche

Genre : Fantastique

4ème de couverture :

La plupart des gens n'ont pas voulu y croire, les incidents se passaient loin, sans témoins…
Depuis qu'ils sont nés, les enfants de Malorie n'ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l'abri du danger, sans nom, qui s'est abattu sur le monde. On dit qu'un coup d'œil suffit pour perdre la raison, être pris d'une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger ses petits. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l'extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. Arriveront-ils à bon port, guidés seulement par l’ouïe et l’instinct ?
Un climat de tension habilement instauré, qui vous fera sursauter au moindre bruit.

 
Ce que j’en pense :

Malorie et ses deux enfants vivent cloîtrés depuis quatre ans. Depuis que toute cette horreur a commencé. L’obscurité est leur plus grande alliée, car ils ne doivent surtout pas voir. Quoi ? Personne ne le sait. Car ceux qui ont vu sont tous morts dans d’atroces souffrances après être devenus fous. Entre les quatre murs de leur maison, ils sont en relative sécurité.

Mais Malorie ne se fait pas d’illusions, si elle ne fait rien, cette maison va devenir leur tombeau. Elle décide alors de fuir dans l’espoir de trouver un refuge où ils seront vraiment en sécurité. Commence alors pour eux trois un voyage à l’aveugle sur le fleuve, les yeux bandés, l’oreille tendue au moindre bruit environnant. Les dangers seront nombreux, mais la jeune femme est déterminée… et elle n’a pas le choix.

L’histoire alterne entre le présent – le voyage sur le fleuve – et le passé. Grâce à ces flashbacks, on revit la crise depuis le début. Cela permet de comprendre comment Malorie en est arrivée là, on découvre son parcours et ce qui la pousse à cette extrémité, à se jeter ainsi dans l’inconnu en abandonnant leur foyer.
Est-ce que tu es une bonne mère ? Mais d’abord, qu’est-ce qu’une bonne mère dans ce contexte ? (p. 100)
Malorie est très touchante. On apprend à bien la connaître, on partage ses pensées, les doutes qui la traversent. Elle a peur de faire les mauvais choix et d’entraîner ses enfants vers une mort certaine. En outre, elle culpabilise beaucoup de ne pas pouvoir leur offrir une enfance normale. Elle les a entraînés à la survie, les a conditionnés dès leur plus jeune âge. D’ailleurs, certains passages fendent le cœur. Ce n’est donc pas un personnage auquel on s’identifie, mais on la comprend car on partage ses sentiments et ses émotions.

Bird Box est un livre qui prend aux tripes. Cette lecture m’a fait vibrer et m’a tenue éveillée jusque tard dans la nuit. L’univers est angoissant, tant et si bien qu'on devient vite paranoïaque. Le lecteur en sait autant que Malorie, c’est-à-dire quasiment rien. Comme elle, il est dans l’incertitude. Plus on avance, plus le récit devient intense et palpitant. On se retrouve littéralement aux côtés de la jeune femme, en train de suffoquer car on retient son souffle.

En conclusion, un livre captivant du début à la fin. J’ai tout de suite été happée dans l’histoire et suis passée par toute une palette d’émotion : tristesse, joie, peur, angoisse, appréhension, soulagement, paranoïa… De plus, l’univers créé par Josh Malerman est terrifiant de crédibilité. Une lecture que je ne risque pas d’oublier de si tôt !

Appréciation globale : 
J'ai adoré cette lecture bouleversante !
Se le procurer :

& Enjoy

8 commentaires:

  1. Ce livre me fait de l'oeil depuis un moment. Ton avis m'a convaincu, je dois vite l'acheter. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai réussi à te convaincre, je suis ravie :D
      J'espère que tu aimeras autant que moi ^_^

      Supprimer
  2. Je ne savais pas qu'il était sorti en poche... La couverture du grand format me plaît mieux ^^ Autrement, c'est un livre que j'ai trèèèès envie de lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, mais c'est assez récent ! :)
      Moi j'aime bien les deux, celle du gf est belle mais celle du poche convient bien aussi à l'histoire et à l'atmosphère du roman !
      Je ne peux donc que te le conseiller :)

      Supprimer
  3. Ce n'est pas mon genre de lecture mais ton appréciation générale sur l'ouvrage m'intrigue :) Bon dimanche à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, ce n'est pas trop mon genre à priori... je suis tellement froussarde... mais là j'ai adhéré tout de suite. Il y a quelques passages durs mais rien d'insurmontable (la preuve, j'ai oublié d'en parler dans ma chronique :P)

      Supprimer
  4. Je l'ai lu pour la dernière session du We à 1000 et j'avais beaucoup aimé :)

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !