Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html

vendredi 21 juin 2013

Le Secret des Médicis

Titre du roman : Le Secret des Médicis

Auteur : Theresa Breslin

Nombre de pages : 507

Mon édition : Macadam

Genre : Historique

4ème de couverture :

Matteo s’est longtemps demandé qui il est vraiment. Sans famille, il a toujours vécu un peu à part. Un jour, un gentilhomme le prend sous sa protection. Avec lui, Matteo va tout apprendre, découvrir Florence, entrer à la cour des Médicis, rencontrer la mystérieuse Eléonore. En gardant, toujours accroché à la ceinture un mystérieux sceau, comme un secret autour de sa naissance.



Ce que j’en pense :

Bon autant vous le dire tout de suite, je ne trouve pas que le résumé soit pertinent. Certes Matteo se retrouve, par un malheureux concours de circonstances, au service de Léonard de Vinci. Ils voyagent de ville en ville… Mais les Médicis, on n’en parle presque pas. Et je trouve ça dommage car c’est finalement ce que j’attendais le plus en ouvrant ce roman. Après, je ne me plains pas car j’ai beaucoup apprécié cette lecture. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Matteo est attachant. Vif d’esprit, courageux et loyal, c’est un jeune garçon que j’ai eu plaisir à suivre. Être aux côtés de l’illustre Léonard de Vinci n’est pas non plus déplaisant. Cela m’a permis de découvrir un peu ce grand homme. On a même le droit à une explication plausible de l’origine de la Joconde. J’ai été étonnée de voir représenter les Borgia sous les traits de personnes totalement inhumaines et abjectes. Dans la saga Francesca de Sara Poole, leurs méfaits n’étaient pas cachés, au contraire, mais ils restaient humains et attachants… ici ce n’est pas du tout le cas !

Malgré quelques passages embrouillés, j’ai apprécié ce roman. Encore une fois, ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais en ouvrant la première page. Mais les protagonistes sont intéressants, et pour la plupart attachants. Le style n’a rien d’exceptionnel mais c’est plaisant à lire. De plus, cela permet d’avoir un bel aperçu de la situation politique en Italie au début du 16ème siècle, car c’est très bien décrit et exploité.


Appréciation globale : 
Agréable
Se le procurer :

& Enjoy

6 commentaires:

  1. Il me dit bien ce roman, merci pour ton avis :) :) Bonne lecture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors laisse toi tenter ^^ (je suis toujours de bon conseil :P)
      Et merci à toi d'être passé par ici :)

      Supprimer
  2. Mmm... Je passe mon tour, mais j'imagine que tu t'en doutais un peu, nope ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rooh, mais tu n'arrêtes pas de passer ton tour. Dès qu'il y a écrit historique tu passes ton tour :P

      Supprimer
  3. Pour une fois je dois t'avouer que ce livre ne m'emballe pas plus que ça. Ca ne peut pas marcher à chaque fois ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah en même temps, on ne peut pas tout aimer et tout vouloir lire (sinon ce serait notre mort... par frustration de ne pas pouvoir tout lire :P)

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !