La maison des oubliés

Titre du roman : La maison des oubliés

Écrit par : Peter James

Traduit par : Raphaëlle Dedourge

Nombre de pages : 340

Mon édition : France Loisirs

Genre : Thriller, Horreur

4ème de couverture :

Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure.
Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison.
Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là… à n’importe quel prix.


Ce que j’en pense :

Caro et Ollie se sont lancés dans une entreprise complètement folle. En effet, ils ont acheté un vieux manoir décrépi et ils entendent le rénover dans les plus brefs délais. Cependant, à peine installée, la famille Harcourt va de mauvaise surprise en mauvaise surprise : fuite d’eau, fissure géante, glissement de terrain, électricité défaillante… à chaque fois la facture s’alourdit et leur rêve d’une vie paisible à la campagne s’éloigne.

Ce n’est pas tout. Très vite, les Harcourt ont l’impression de ne pas être tout à fait seuls dans la maison. Entre bruits suspects, ombres mouvantes, apparitions mystérieuses… Il y a de quoi douter. D’autant plus que les signes se font de plus en plus nombreux... et hostiles. Ollie refuse tout d’abord d’y croire et cherche des explications rationnelles. Sauf qu’il est parfois difficile, pour ne pas dire impossible, d’en trouver.

La maison des oubliés est une sacrée plongée dans l’horreur. Des lecteurs plus aguerris dans ce genre le trouveront peut-être un peu convenu. Mais pour moi qui suis novice, et n’en lis pour ainsi dire jamais, cela a très bien fonctionné. L’ambiance est suffocante, l’angoisse vous prend à la gorge assez rapidement et ne vous lâche plus. On se demande comment va terminer ce cauchemar tout en craignant d’avance le dénouement.

Dénouement qui, d’ailleurs, est le seul petit bémol du livre dans le sens où il est trop rapide. L’action se précipite, rendant les choses confuses. Ou alors, c’est moi qui ait lu beaucoup trop rapidement, pressée que j’étais de connaître la fin ! Ce n’est pas à exclure…

En conclusion, la froussarde que je suis a été happée par La maison des oubliés. Sous la plume de Peter James, le paranormal semble devenir réel. Si bien que j’ai regardé par-dessus mon épaule pour vérifier que j’étais seule plus d’une fois au cours de ma lecture…

Appréciation globale : 
Délicieusement flippant !
 & Enjoy

Commentaires

  1. Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé et je suis bien contente d'avoir découvert ce genre =D

      Supprimer
  2. Le genre de résumé qui me donne envie d'en savoir plus et, ton "délicieusement flippant" également ! Je garde en tête. J'aime bien le genre d'ambiance que tu décris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je le conseille vivement. Après j'ai lu d'autres avis qui le trouvait trop convenu, mais comme c'est ma première expérience dans le genre... j'avais pas trop d'autres références pour comparer ^^ J'espère que tu aimeras si tu tentes ;)

      Supprimer
  3. Un auteur qu'il faut vraiment que je découvre !
    Bon après-midi !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !