Aux innocents les menottes, tome 2 – Meurtre à l’école buissonnière

Titre du roman : Aux innocents les menottes, tome 2 – Meurtre à l’école buissonnière

Écrit par : Gérard Morel

Nombre de pages : 86

Mon édition : Oskar

Genre : Thriller, Jeunesse

4ème de couverture : 

Arrivé en retard au collège, le jeune Salman se laisse tenter par la proposition de Margriet, superbe fille et incorrigible fugueuse. Ensemble, ils vont faire l'école buissonnière et s'enfuir à Paris pour y devenir célèbres, très vite ! Mais le jour même, Margriet est retrouvée assassinée... et Salman devient le principal suspect ! L'adolescent va devoir mener l'enquête pour tenter de se disculper...

Ce que j’en pense :

Alors qu’il est encore en retard pour les cours, Salman se laisse convaincre par la jolie Margriet de faire le mur et de sécher les cours pour l’accompagner à Paris. Problème : Margriet est retrouvée morte le lendemain. Même s’il est innocent et qu’elle était vivante la dernière fois qu’il l’a vue, les faits sont contre lui. On les a repérés lorsqu’ils sont sortis du collège en douce et sa petite escapade parisienne ressemble à s’y méprendre à la fuite d’un coupable !

Pourtant, Salman ne se laisse pas abattre. Désireux de rendre justice à la jeune fille mais surtout de prouver son innocence, il revient incognito dans sa ville natale pour mener l’enquête. Ce qu’il finit par découvrir le laisse sans voix. Et pour cause ! Si le dénouement est tout à fait plausible, encore une fois (voir le premier tome) l’explication sort un peu de nulle part. Aucun indice n’est donné en amont au lecteur, ce qui donne une impression de facilité dans l’intrigue !

En conclusion, Meurtre à l’école buissonnière est un roman plaisant à lire, mais un peu frustrant avec son coupable tout droit sorti du chapeau !

Appréciation globale : 
Un peu trop de facilités...
Se le procurer :

& Enjoy

Commentaires

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !