Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/comme-convenu-tome-2.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/comme-convenu-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/meurtre-en-mesopotamie.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/drames-chez-les-riches.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/un-manoir-en-cornouailles.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/07/le-couteau-sur-la-nuque.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/les-chevaliers-des-gringoles-tome-1-les.html http://antredeslivres.blogspot.com/2018/06/natt.html

mercredi 17 janvier 2018

Lecture Commune #2 - Apocalypsis, tome 3 – Cavalier Noir : Maximilian

Titre du roman : Apocalypsis, tome 3 – Cavalier Noir : Maximilian

Auteur : Eli Esseriam

Illustrateur : Aurélien Police

Nombre de pages : 269

Mon édition : Matagot / Nouvel Angle

Genre : Fantastique

4ème de couverture : 

Maximilian Von Abbetz, le Cavalier Noir, est issu d’une famille autrichienne richissime, ayant su tirer profit du nazisme. Orgueilleux, cynique et charismatique, il ne fréquente que l’élite. Il jouit d’une popularité inquiétante, d’un pouvoir de séduction surnaturel qui ne laisse personne insensible, hormis sa jeune sœur qui, souffrant de cécité, restera la seule à l’aimer pour ce qu’il est réellement. Son don réside dans son apparence, qui prend les traits de l’objet de désir de celui qui le regarde. Adulé, vénéré, il pousse les êtres qui l’entourent aux pires exactions. Personne ne semble connaître son véritable visage, si tant est qu’il en ait un.

Ce que j’en pense :

Dans ce troisième tome, le lecteur fait la rencontre de Maximilian. On le suit dans son quotidien de gosse de riches où le mépris est la norme. Cependant, à aucun moment il ne devient tête à claques. Il a beau être prétentieux et imbuvable… on s’attache tout de suite à lui. J’ai adoré son cynisme omniprésent et sa lucidité quant à sa personnalité et son degré de pourriture. Il sait qu’il ne se comporte pas en gentleman et il va même jusqu’à en analyser pour nous les raisons. Cela permet au lecteur de mieux le comprendre et de se sentir plus proche de lui.

Sa vie aurait pu se poursuivre ainsi, entre sa mère dépressive, son père sadique et ses sœurs reléguées au second plan… Sauf qu’un jour il se découvre un pouvoir aussi stupéfiant que dangereux. En effet, il peut changer son apparence pour prendre la forme du fantasme de son interlocuteur et le pousser à faire toutes sortes d’actions plus ou moins recommandables. Au début, il est incapable de maîtriser cette nouvelle capacité et cela l’effraie. Il a surtout peur de ne plus être aimé pour lui-même et de se retrouver seul. Cependant, plus il apprend à connaître son don, plus il l’apprécie et y trouve des avantages.

Ce roman est très prenant. L’auteur a un don certain pour les répliques « coup de fouet », provocantes mais réalistes. De plus, elle n’a aucune pitié pour ses personnages. Elle ne prend pas de pincettes et n’hésite pas à leur faire subir un tas d’épreuves et à les malmener. Pour notre plus grand bonheur, car cela permet de faire ressortir ce qu’il y a de bon en eux… ou de mauvais !

L’ambiance générale du roman est très noire. Personnellement je l’ai beaucoup appréciée, mais ce n’est pas une lecture recommandée si on a le moral dans les chaussettes… car Maximilian a une vision du monde très pessimiste. Pour ma part, cela ne m’a pas dérangée… je crois même qu’il m’a convertie au côté obscur du mal, car je n’ai regretté qu’une chose dans ce roman : qu’il ne joue pas un petit peu plus avec son pouvoir ! En effet, je l’ai trouvé beaucoup trop sage étant donné toutes les possibilités qui s’ouvrent à lui !!

En conclusion, une très bonne lecture. Le mystère autour des Cavaliers de l’Apocalypse s’épaissit, car même si l’auteur répond à certaines de nos questions… de nouveaux éléments et de nouveaux doutes surgissent en même temps !

La bonne nouvelle, c’est que les éditions Lynks rééditent la série sous forme de deux intégrales ! 

Appréciation globale :
Encore une réussite
 Lu dans le cadre de la deuxième Lecture commune proposée sur le blog.

L'avis de Guenièvre, avec qui j'ai eu le plaisir de partager cette lecture :
" J’ai bien aimé le personnage de Max, et comme chaque fois j’ai été pris au piège de l’histoire d’Eli Esseriam. "
et en entier sur son blog !

Se le procurer :
La Librairie Dialogues : Tome 3 / Intégrale 1 / Intégrale 2
Les Libraires : Tome 3 / Intégrale 1 / Intégrale 2

& Enjoy

2 commentaires:

  1. Coucou Lady K, ravie d'avoir pu faire cette LC avec toi! On est décidément tombées d'accord sur le personnage de Max et le talent de conteuse de Mme Eli Esseriam... ;) Je te souhaite une bonne continuation avec cette série (moi elle est repassée en haut de ma pile à lire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi continuer sur ma lancée :P
      Merci à toi pour cette LC également... pleine de péripéties ! ^_^

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !