Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/seules-les-femmes-sont-eternelles.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/gloutons-et-dragons-tome-3.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-adieux-la-reine-lecture-commune.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/paris-toujours.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-fleurs-du-repentir.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/ou-est-passee-lola-frizmuth.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/paris-le-retour.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/la-sur-du-roi.html

mercredi 13 septembre 2017

Quand la nuit devient jour

Titre du roman : Quand la nuit devient jour

Auteur : Sophie Jomain

Nombre de pages : 240

Mon édition : France Loisirs

Genre : Contemporain

4ème de couverture : 

Depuis toujours Camille vit dans la douleur d'exister. Malgré tous ses efforts, elle ne parvient ni à nommer ce mal qui la ronge ni à en guérir. Jusqu'au jour où elle trouve enfin comment se libérer de sa souffrance. En Belgique.
Et si, au contact d'un docteur pas comme les autres, la vie reprenait l'avantage ?


Ce que j’en pense :

Camille souffre depuis des années. Sa maladie est invisible, personne ne la voit à part elle. Sa dépression est si sévère que ça la ronge au point de vouloir en finir avec la vie. Ces efforts sont vains, rien ne lui permet de sortir du gouffre dans lequel elle se trouve. Après mûre réflexion, elle fait une demande d’euthanasie assistée en Belgique. Son dossier est accepté et elle entre dans une clinique spécialisée en attendant le jour fatidique.

Là, elle bénéficie d’un suivi personnalisé auprès d’un docteur aux méthodes pas comme les autres. La proximité qui s’installe petit à petit entre eux lui plaît autant qu’elle la dérange. Elle est divisée entre son envie de goûter enfin au bonheur et celle d’être libérée pour de bon de sa souffrance perpétuelle. Si j’ai compris le dilemme de Camille, je n’ai pas réussi à la trouver touchante ou à m’y attacher.

Sophie Jomain s’attaque à deux sujets forts et aussi tabous l’un que l’autre : la dépression et l’euthanasie active. C’est ambitieux et plutôt bien amené. Malheureusement, la romance qui s’installe entre l’héroïne et son médecin prend de plus en plus d’importance. Ce qui m’a donné l’impression qu’on s’éloignait du sujet initial pour tomber dans une romance plus conventionnelle tout en discréditant Camille.

En conclusion, une histoire intéressante et ambitieuse. Cependant, j’ai trouvé dommage le tour que prend l’histoire. Je m’attendais à quelque chose de plus poignant.

Appréciation globale :
Mitigée

& Enjoy

8 commentaires:

  1. Malgré les avis mitigés comme le tien que je lis, je serai curieuse d'y jeter un œil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le genre de livre qu'il faut lire pour être fixé. J'ai bien aimé, mais...
      Toi, ça te plaira peut être !

      Supprimer
  2. Dommage ! Du coup, je pense passer mon chemin. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment dommage que le récit ait pris une telle direction... :(

      Supprimer
  3. J'ai offert ce roman à une amie qui a été beaucoup touchée, j'ai bien envie de le lire du coup malgré ton avis mitigé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a touché énormément de monde, et je comprends pourquoi. Il est bien, c'est juste que certains points me chiffonnent car pas logique... :(
      J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  4. Je l'ai adoré même si c'est vrai que la romance peut sembler tout gâcher. Personnellement, je n'ai pas trouvé puisqu'au final c'est ce que chercher Camille. Du moins je crois. C'est la fin surtout qui m'a frustré. Je pense que c'est le choix de Sophie jomain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, et je respecte son choix bien sûr. Je ne m'attendais tout simplement pas à trouver une histoire d'amour... et un peu trop facile à mon goût. Mais mis à par ça, ça reste une jolie lecture.

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !