Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/cent-droles-doiseaux-de-la-foret.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/lettres-dolly.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/vikings-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/noblesse-oblige-tome-7-le-roi-mis-nu.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/prada-prejuges.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/lhayden-tome-1-le-secret-deli.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/le-trone-de-fer-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/piece-montee.html

samedi 9 juillet 2011

Accabadora

Titre du roman : Accabadora

Auteur : Michela Murgia

Nombre de pages :
211

Éditeur : Seuil

Date de sortie : 18 août 2011

Genre : Contemporaine

Note : http://3.bp.blogspot.com/-k8degxFSjRE/TgoFvDY7mpI/AAAAAAAAAJU/1-qsBQ-Wcc0/s1600/Note+4-5.jpg

4ème de couverture :

Dans un petit village sarde, la vieille couturière, Tzia Bonaria, accueille chez elle Maria, « cédée » bien volontiers par une veuve d’humbles origines. Elle offrira à sa « fille d’âme » son métier et des études, choix audacieux pour une femme dans cette Sardaigne des années cinquante.

Maria grandit entourée de soins et de tendresse; mais certains aspects de la vie de Tzia Bonaria la troublent, en particulier ses mystérieuses absences nocturnes. Elle ignore en effet que la vieille couturière est, pour tous ses concitoyens, l’ accabadora, la « dernière mère ». Le jour où ce secret lui sera dévoilé, sa vie sera définitivement bouleversée et il faudra bien des années pour que la « fille d'âme » arrive enfin à pardonner à sa mère adoptive.

Dans une langue poétique et essentielle, Michela Murgia décrit les plis et replis les plus intimes du rapport très singulier unissant la vieille Tzia Bonaria et la jeune Maria, dans une Sardaigne atemporelle, aux us et coutumes fascinants.

Ce que j’en pense :

Grâce à ce livre, j’ai fait une très belle découverte. En effet, l’auteure m’a permis d’explorer une « légende » sarde que je ne connaissais absolument pas. Il s’agit là de l’Accabadora – je pourrais préciser sa fonction, mais cela gâcherait la découverte lors de votre potentielle lecture. Je dis légende car après quelques recherches sur internet, il semblerait que certains écrits attestent de son existence et d’autres la nient. Avec cette lecture, j’ai ainsi pu découvrir un bout de Sardaigne, un mode de vie et de pensée. Et si vous me suivez depuis un certain temps, vous devez savoir que j’adore ça !

L’intrigue reste simple mais elle est intéressante. On suit avec plaisir la vie de Maria, son évolution, son développement, sa compréhension du monde qui l’entoure grandit petit à petit. D’autant plus que ce personnage est très attachant, petite fille innocente qu’elle est, ballotée par la vie. Bonaria aussi est intéressante, je dirais d’ailleurs qu’elles sont toutes deux touchantes, à leur propre manière.

Je déplore cependant que certains moments restent flous. La fillette ne comprend pas la signification de ce que lui dit Bonaria mais le lecteur est lui censé comprendre. Pour moi, cela restait quand même très vague. On se fait bien entendu une idée, mais c’est dommage car l’incertitude reste présente. De même j’ai trouvé la fin un peu trop rapide. Un petit développement ne m’aurait pas gênée … J’aurais bien aimé savoir ce que sont finalement devenus les personnages.

Pour conclure, voici un roman particulier qui est très intéressant, de mon point de vue. Il serait dommage de passer à côté car il permet de nous ouvrir à une autre culture et à d’autres us et coutumes. Ce roman est une réussite que je vous recommande chaudement.

Je remercie Libfly et la Librairie Furet du Nord pour cette lecture en avant première !


L'acheter :

& Enjoy

2 commentaires:

  1. ce livre m'a bien plu, sujet un peu austère et qui fait peur, la mort n'est jamais envisagée d'une façon banale..mais quand j'ai commencé le livre, je n'ai pas pu m'en détacher avant de l'avoir terminé..

    RépondreSupprimer
  2. Un livre qui ne paye pas de mine mais qui sait accrocher son lecteur ;)

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !