Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/a-nous-deux-paris.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/agence-confettis-meme-pas-peur.html

mercredi 7 août 2013

Soleil Blanc

Titre du roman : Soleil Blanc

Auteur : Stéphan Sanchez

Nombre de pages : 144

Mon édition : Les Presses du Midi

Genre : Drame, Thriller

4ème de couverture :

Sylvain a perdu celle qu’il aime mais ne peut s’y résoudre.
Cloitré dans la maison qu’ils avaient achetée ensemble, le jeune homme découvre une pièce cachée renfermant un lot de livres étranges. Ses rêves lui signalent une présence autour de lui. Quelqu’un qui n’arrive pas à passer de l’autre côté. Et s’il s’agissait de sa compagne disparue ? Avec l’aide d’un medium, il tente d’établir le contact. Mais lorsque à la question « esprit es-tu là ? » la défunte répond « non », la situation prend une toute nouvelle dimension…


Ce que j’en pense :

Sylvain est un homme ravagé par le chagrin. Et pour cause, la femme de sa vie est morte bien avant l’heure. Depuis, il vit reclus dans sa maison, attentif aux signes que lui envoie sa dulcinée depuis l’au-delà. Cela vire très vite à l’obsession, il faut qu’il sache si elle va bien et, le cas échéant, ce qui la retient sur Terre. Ce qui l’amène à faire appel à un médium, mais la séance ne se passe pas comme prévu. Cela ne le décourage pas pour autant…

Sylvain est un personnage touchant. Sa douleur est si bien décrite qu’elle en devient réelle, elle saute aux yeux comme une évidence. Cette même douleur qui le rend fou, petit à petit. Il voit des signes partout et oublie parfois le bon sens… Mais on ne peut que le comprendre. Il est difficile d’accepter la perte d’un être cher et on se raccroche alors à ce qu’on peut pour ne pas sombrer.

La plume de l’auteur est belle et très communicative. On est littéralement aux côtés de Sylvain. L’angoisse est palpable, d’autant plus qu’il est impossible d’anticiper la suite des évènements. La fin est surprenante, l’auteur s’amuse, joue avec les attentes du lecteur. Il n’y a qu’une toute petite chose que je regrette, à un moment il m’a manqué quelques explications… mais il faut dire que les explications c’est mon dada. J’adore que les choses soient bien comme il faut et que tout soit expliqué. Je n’aime pas les zones d’ombre !

Bref, tout ça pour dire que pour un premier roman c’est une franche réussite. Ce livre se dévore sans peine. Sylvain, de par son histoire, est touchant. On ne peut que compatir à son malheur et le regarder, impuissant que nous sommes, tomber dans un cercle vicieux mâtiné de folie.

Appréciation globale : 
Prenant
Se le procurer :

& Enjoy

4 commentaires:

  1. Ca a l'air sympa. Par contre, il fait seulement 144 pages ?! Enfin remarque, entre deux gros livres un plus court c'est toujours bien. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est assez petit mais comme on dit : "Ce n'est pas la taille qui compte :P"

      Supprimer
  2. Il a l'air sympa, je le lirai si j'en ai l'occasion ^^

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !