Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/la-chine-en-12-recits.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/les-animaux-fantastiques-le-texte-du.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/lecture-commune-1-un-havre-de-paix.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/jour-de-pluie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/mork.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/la-roseraie-de-josephine-et-autres.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/une-femme-sous-surveillance.html

mardi 9 décembre 2014

Barbarie 2.0

Titre du roman : Barbarie 2.0

Auteur : Andrea H. Japp

Nombre de pages :
436

Mon édition : Flammarion

Genre :
Thriller

4ème de couverture :

France, Canada, Etats-Unis.
Une explosion de meurtres violents gagne le monde.
Pourquoi ces crimes gratuits ?
La barbarie 2.0 est-elle en marche ?

Yann, analyste de données pour les services secrets se retrouve au cœur d'un complot où profit, science, pouvoir, puissance, manipulations s'imbriquent. Pisté, traqué, épié, il ne sait à qui se fier mais cherche coûte que coûte la vérité. Se cache-t-elle forcément où il le croit ?

"Barbarie 2.0" est un thriller terrifiant sur les dérives de demain, enjeux de pouvoir et d'argent. Science-fiction ou réalité ?

Ce que j’en pense :

Quelle déconfiture… Le résumé est prometteur et m’a tout de suite donné envie de lire ce roman. L’auteur s’attaque à un sujet intéressant : la violence, ses causes, ses origines, ses dérives… Toutefois, à peine ouvert j’ai eu l’impression qu’il y avait un gros décalage entre ce qui j’avais « prévu » et la réalité de l’histoire.

Je ne m’attarderai pas sur l’histoire, tout ce qu’il y a à savoir a déjà été dit. Ni sur les personnages, qui ne m’ont pas particulièrement touchée. Au contraire, j’étais assez distante d’eux, presque indifférente à ce qui leur arrivait. Je préfère parler de ce qui me semble le plus important dans ce roman… et qui m’a le plus gênée.

Tout d’abord, je n’ai pas eu l’impression de lire un roman, mais un reportage ou une étude scientifique sur la violence. En effet, Andrea H. Japp cite chacune de ses sources. Son intention est sans doute d’ancrer son roman dans la réalité, notre réalité, et c’est louable car cela rajoute de la crédibilité, de l’authenticité. Toutefois c’est très lourd de voir l’auteur justifier chacun des faits divers (sanglants) évoqués. On glisse très facilement de la fiction vers le documentaire. Dans l’idée, je comprends la démarche de l’auteur : elle souhaite nous montrer qu’elle n’invente pas ce qu’elle raconte, que la violence est présente partout dans le monde, que la cruauté est sans limite, que ce qu’elle décrit pourrait arriver… Mais personnellement cela m’a bloquée.

Ensuite, le début est très lent et donne une impression d’incohérence : les chapitres semblent être indépendants les uns des autres, de n’avoir aucun lien entre eux… si ce n’est la violence. Cela donne un ensemble à l’apparence décousue, qui part un peu dans tous les sens. On ne sait pas vraiment où l’auteur veut nous emmener. Il faut attendre plus de la moitié du roman pour commencer à comprendre ce qui se trame, à entrapercevoir la finalité du livre. Ce qui rend cette lecture longue et laborieuse… Dans ces conditions, difficile – même avec la meilleure volonté du monde – de ne pas voir son intérêt s’émousser au fil des pages.

En conclusion, un roman qui me semblait prometteur mais que je n’ai pas réussi à apprécier. Mon enthousiasme initial a assez vite été douché. Je m’attendais à lire un roman et à la place j’ai découvert un documentaire.

Appréciation globale
Un rendez-vous manqué
Se le procurer :

& Enjoy

4 commentaires:

  1. Oh dommage j'ai beaucoup aimé cette lecture pour ma part ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! Heureusement qu'il plaît à d'autres :D

      Supprimer
  2. Comment refroidir en quelques mots xD
    J'avais l'eau à la bouche suite au résumé, et j'ai lu ton premier paragraphe et ce qui m'est venu c'est "oh crotte" pour rester polie xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ouais, je sais bien. J'en suis la première dégoûtée et désolée :(

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !