Running Man

Titre du roman : Running Man

Écrit par : Stephen King

Nombre de pages : 315

Mon édition : Le Livre de Poche

Genre : Science-fiction

4ème de couverture :

Ben Richards vit dans un futur proche, en Amérique. Une Amérique contrôlée par The Network. L'opinion publique est forgée par Free-Vee, une télévision obligatoire dans tous les foyers. Les pauvres n'ont aucun espoir, n'auront jamais de travail décent, de conditions de vie décentes, de mort décente. A moins qu'ils ne participent aux jeux. Afin de soigner sa fille et de sauver sa femme de la prostitution, Ben Richards est volontaire pour les jeux et il est sélectionné pour le jeu ultime : le Running Man. L'objectif du jeu : survivre aussi longtemps que possible. Il doit se filmer 2 fois par jour pour prouver qu'il est encore en vie et aussi pour faire monter l'audimat. S'il survit 1 mois, il a gagné. Sinon, la personne qui le tue reçoit un prix du Network.

Ce que j’en pense :

Dans un futur pas si éloigné, tous les foyers sont équipés d’une télévision où sont diffusés 24h/24 des jeux télévisés un peu spéciaux. En effet, ces derniers sont tous plus macabres les uns que les autres… pourtant, les candidats se pressent au portillon. Grâce à ce système, les riches profitent de la détresse des plus pauvres, exploitant leurs espoirs et leur précarité. Désespéré, Ben Richards passe les auditions. Il est retenu pour le pire d’entre eux : le Running Man.

Sa tête est alors mise à prix et cette chasse à l’homme géante l’oppose au reste du pays. Il est seul contre tous. À la clé : assez d’argent pour mettre sa famille à l’abri du besoin. Mais pour accéder au jackpot, il doit survivre un long mois et échapper aux personnes qui le traquent.

Si le personnage principal n’est pas particulièrement attachant, l’histoire, elle, vous prend aux tripes. Running Man, c’est de la science-fiction haletante, effrayante mais prenante. Impossible de lâcher ce roman avant d’avoir le fin mot de l’histoire. Le futur imaginé par l’auteur est abject, et pourtant on y croit sans mal. À aucun moment on ne peut se rassurer en se disant « De toute façon, ça n’arrivera jamais. » car justement, Stephen King brosse le portrait d’une société malade à l’extrême mais tout à fait crédible.

En conclusion, je suis contente de cette première incursion dans l’univers de Stephen King. Ce roman a été une bonne surprise, pour moi qui appréhendais un peu cette lecture !

Appréciation globale : 
Une belle découverte !
Se le procurer :

& Enjoy

Commentaires

  1. Il est dans ma PAL celui-ci :D Contente que tu aies aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et voilà, roman lu :) Et j'ai aimé également.

      Supprimer
    2. Très contente alors ! ^^ Mon premier de l'auteur (et seul pour le moment), mais j'en garde un bon souvenir !

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !