Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/a-nous-deux-paris.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/agence-confettis-meme-pas-peur.html

vendredi 21 juillet 2017

Le vertige des falaises

Titre du roman : Le vertige des falaises

Auteur : Gilles Paris

Nombre de pages : 245

Mon édition : Plon

Genre : Contemporain

4ème de couverture : 

Sur une île sauvage et désertée, Marnie, adolescente effrontée et fragile, vit au-dessus des falaises au cœur d'une imposante maison de verre et d'acier avec sa mère Rose et sa grand-mère Olivia, qui règne sur la famille et sur l'île tout entière.
Des plaines aux herbes hautes, des sentiers au bord de mer, la nature se révèle aussi cruelle que les mystères trop longtemps ensevelis.
Et si une seule personne détenait tous les secrets de cette famille et s'en libérait enfin ?

Ce que j’en pense :

Le vertige des falaises nous fait entrer dans le quotidien des Mortemer, riche famille ayant la mainmise sur leur Île – qui s’est dépeuplée avec le temps. Au fur et à mesure que l’histoire avance, on apprend à connaître les femmes de cette famille. Marnie, est une petite impertinente que personne ne semble comprendre, si ce n’est sa grand-mère, Olivia. Cette dernière se cache derrière un masque imperturbable, qui peu à peu se craquelle. Entre elles deux, Rose, la mère de Marnie. Une femme adorable et pleine d’amour. Trois générations de femmes, bien marquées par la vie, ayant toutes leurs secrets et autres non-dits.

Bien que Marnie soit le protagoniste principal, les chapitres alternent les points de vue entre différents personnages du récit. La construction du roman est intéressante. Le lecteur a l’impression de lire le journal intime de chaque personnage. Ce qui permet de faire des rapprochements et des spéculations. Mais aussi d’avoir une meilleure vue sur l’histoire et de découvrir certains secrets familiaux bien enfouis.

Cela ajoute également un peu de dynamisme, ce qui ne fait pas de mal car le rythme est lent. Pendant les trois quarts du roman, l’histoire peine à avancer. Certes, on fait la connaissance des personnages, on entre dans leur vie, mais il ne se passe rien d’extraordinaire, il n’y a aucune confidence importante. Puis d’un coup, tout s’accélère, les révélations s’enchainent les unes après les autres.

L’histoire a un côté sombre et malsain qui me met mal à l’aise, mais malheureusement, l’auteur ne fait que décrire la réalité du monde dans lequel on vit. Néanmoins, je suis toujours admirative de sa capacité à se mettre à la place d’enfants ou d’adolescents et à les faire parler de manière crédible et réaliste. À aucun moment je n’ai douté de l’âge de Marnie, elle n’est ni trop, ni pas assez. Le personnage est parfait.

En conclusion, Gilles Paris nous offre encore une fois un beau roman, même si j’ai trouvé l’histoire trop triste et pessimiste par rapport à ses précédentes œuvres. Si vous raffolez de sagas familiales aux sombres secrets enfouis depuis des décennies, ce livre est pour vous !

Appréciation globale : 
Bien mais triste
Se le procurer :

& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !