Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/la-sur-du-roi.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/a-nous-deux-paris.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html

mardi 15 décembre 2015

Noblesse Oblige, tome 4 – Le Gentleman mis à Nu

Titre du roman : Noblesse Oblige, tome 4 – Le Gentleman mis à Nu

Auteur : Sally MacKenzie

Nombre de pages : 490

Mon édition : Milady (Pemberley)

Genre : Romance historique

4ème de couverture :

Il est temps pour Miss Margaret Peterson de se marier, et elle décide de trouver un époux qui partage sa passion pour l’horticulture. Malheureusement, le premier individu qui répond à ce critère entraîne la jeune femme dans un jardin pour s’y comporter comme un rustre. John Parker-Roth est un gentleman, un vrai, et il vole au secours de Meg. Lui-même ne vit que pour les plantes et les fleurs et cette jeune femme fraîche comme une rose saura peut-être l’émouvoir.

Ce que j’en pense :

Miss Peterson ne saute pas de joie à l’idée de se marier. Mais si elle veut continuer à consacrer tout son temps à l’horticulture, c’est une case par laquelle elle va devoir passer… Elle s’y résigne mais n’a pas dit son dernier mot. Puisqu’elle doit trouver un époux, autant chercher parmi les férus d’horticulture. Elle se met donc en quête d’un mari… et va de mésaventures en mésaventures.

Pour être tout à fait honnête, il ne faut pas s’étonner des malheureuses aventures que vit Margaret. Car l’éditeur travestit la réalité dans son résumé. Il faudrait plutôt écrire : « La jeune femme entraine le premier individu qui répond à ce critère dans les buissons et s’étonne qu’il s’y comporte comme un rustre. » La jeune femme se conduit bel et bien comme une allumeuse et récolte donc les fruits qu’elle sème. Le pire étant qu’elle n’en tire aucun enseignement, puisqu’elle n’hésite pas à recommencer ! Heureusement pour elle, John Parker Roth, en parfait gentleman, veille et lui vient en aide à de multiples reprises.

Meg et John, un couple qui semble évident tant ils vont bien ensemble. Et pourtant, ils ont tous deux des œillères. Elle, elle a peur d’être un fardeau pour John. Lui, il pense que son absence de titre l’élimine immédiatement de la course…

En conclusion, fidèle à elle-même, l’auteur nous offre encore une fois une héroïne-boulet. Cependant, j’ai apprécié l’intrigue pleine de rebondissements plus ou moins attendus.

Appréciation globale : 
Dans la lignée des premiers
Se le procurer :

& Enjoy

4 commentaires:

  1. J'ai un peu de mal avec les héroïnes boulet mais peut être que ce livre peut tout de même me plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne cours pas après ce genre d'héroïne non plus, mais je dois bien avouer que j'ai pris plaisir à lire ce roman. Après, il est certain qu'il ne faut avoir de trop grosses attentes... Cela suit le schéma traditionnel des romances historiques :)

      Supprimer
  2. "une héroïne-boulet" MDRR ! J'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, y a pas d'autres mots... et encore, je reste gentille !

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !